Christian Kibamba joue pour le célèbre chanteur gospel américain Ron Kenoly

Christian Kibamba joue pour le célèbre chanteur gospel américain Ron Kenoly

Christian Kibamba à la batterie ©DR

Christian Kibamba a eu la chance de jouer pour le célèbre chanteur gospel Ron Kenoly comme batteur lors d’un concert à Nairobi le 17 décembre 2016. Ayant grandi dans une famille de musicien, la musique est devenue quelque chose de naturel, d’instantané et de sacré que ce serait presque un péché de la prendre à la légère.

 
C’est à l’âge de 7 ans qu’il trouve sa voie. Un début assez maladroit, indique-t-il, les oreillers, les casseroles, les boites ou même les gens, pouvaient être son espace d’essai. Et il est plutôt fier du résultat « Mes débuts n’étaient pas fameux. Ma mère m’a toujours chassé de la cuisine parce que tout ce que je faisais, c’était de faire du bruit dans la maison avec ce que je trouvais. A l’école, j’avais l’habitude de battre sur tout le plus souvent avec un crayon. A l’âge de 7ans j’ai été inspiré par un groupe appelé Holly Fruits de FeCABU Nyakabiga, c’est là que l’aventure a commencé »

 

« À 17 ans, j’ai rencontré un batteur italien Carlo Alberto Canevali qui m’a appris comment contrôler mon mouvement et j’ai eu l’occasion d’apprendre une certaine théorie musicale. Je ne peux pas nommer toutes les personnes qui contribuent à ma croissance parce que la liste est longue» ça ne fait que commencer.

 
« J’ai annulé un concert avec Fortran Bigirimana »

 

C’est à sa grande surprise qu’il reçoit un appel d’un de ses amis lui proposant de jouer lors de l’Extravaganza Gospel, aux côtés de Ron Kenoly. Une chance inestimable qu’il a même annulé un autre concert! « Vous savez quand vous avez grandi en regardant quelqu’un à la télévision et bien entendu, vous jouez ses chansons à l’église puis soudainement vous recevez un appel téléphonique disant qu’il est sur le point de vous rencontrer. Une seule chose sort de votre bouche « OH MY GOD » (comprenez « Oh Mon Dieu », ndlr). Honnêtement, j’étais super excité à ce sujet. J’ai même annulé mon voyage pour le Rwanda. J’étais supposé jouer pour Fortran Bigirimana. Et bien sûr quand vous jouez pour un artiste international, il nécessite une disponibilité à temps plein»

 

 

La question que tout le monde se pose avant de rencontrer son idole est « Comment est-il dans la vraie vie « ? « Dr Ron est très Humble et toujours très sérieux au sujet du Ministère de Dieu. Je lui ai même demandé pourquoi il n’a jamais été au Burundi, il m’a dit qu’il aimerait découvrir cette partie de l’Afrique. Je crois qu’on devrait l’inviter un jour, il fait une tournée en Afrique » dit-il tout fier.

 

 

On redescend sur terre et on prend siège dans la réalité, on retourne à nos tâches quotidiennes et surtout faire face au monde de la concurrence. « Etre un batteur paie bien. C’est un travail à plein temps comme tant d’autres qui requiert le meilleur de toi-même. Plus tu travailles dur, plus tu reçois des demandes. Pour l’instant, je profite de mes vacances et je me prépare pour deux concerts du mois de Février»

 

Miranda Akim’

bannière

Comments

comments