Christian BUJIRIRI : succès d’un peintre autodidacte

Christian BUJIRIRI : succès d’un peintre autodidacte

Le peintre Christian Bujiriri ©Akeza.net

Christian Bujiriri est un artiste-peintre autodidacte de nationalité congolaise (RDC) mais évoluant au Burundi depuis 3 ans. Actuellement dans le collectif Maoni, Akeza.net l’a rencontré à l’exposition d’arts à l’Institut Français du Burundi où ses œuvres en face desquelles vous restez figés en pleine contemplation sont en exposition.

 

Akeza.net : Quelle fut la raison de ton choix pour la peinture ?

 

Christian : J’ai commencé le dessin depuis la maternelle (Rires…) mais la raison de mon début artistique fut vraiment la rencontre des artistes burundais Nelson Niyakire et Clovis Ngoy et  Diya qui ont éveillés en moi l’envie de partager mon savoir-faire.

 

Akeza.net : Y a-t- il des thèmes majeures que tu traites dans ta peinture ? Quelle est ta méthode de travail ?

 

Christian : J’ai pu exploiter beaucoup de thèmes dans mon parcours. Mais mon thème par excellence est l’interaction sociale. Quant à ma méthode, j’exploite plusieurs techniques de peinture entre autres l’acrylique, l’huile et l’aquarelle.

 

Akeza.net : Est-ce que l’envie de peindre est omniprésente ?

 

Christian : Elle est là mais pas tout le temps. Avoir le matériel, peintures et tableaux vierges est une chose et l’inspiration pour les utiliser une autre.

 

Akeza.net : As-tu une artiste-peintre idole ?

 

Christian : Oui, mon idole est Fabiano Millani, il est brésilien.

 

Akeza.net : D’où l’inspiration vous vient-elle?

 

Christian : je m’inspire de la vie en général, ma famille, mes amis, d’autres artistes. Bref de toute chose capable de créer une émotion en moi.

 

Akeza.net : Quelles sont vos centres d’intérêt à part la peinture ?

 

Christian : A part la peinture, j’ai d’autres choses à faire. Je suis finaliste en génie civile à l’Université du Burundi. Et je conçois des plans assisté par ordinateur. Je travaille aussi sur commande (portraits et plans). J’espère me lancer aussi dans le métier d’ingénieur bientôt.

 

Akeza.net : Quand vous commencez une toile, avez-vous une image en tête du résultat final ?

 

Christian : Non. Comme j’aime les sensations fortes, je réalise une peinture suivant l’émotion du moment et sans réfléchir au résultat final (Rires…)

 

Akeza.net : Quel est le plus beau tableau que tu es jamais peint ? Et pourquoi ?

 

Christian : « Petite fleur » est de loin ma meilleure réalisation. C’est le premier tableau sur lequel j’ai pu m’exprimer librement …et sur lequel j’ai pu découvrir un nouveau style d’où une nouvelle sensation. Bref, elle a une grande valeur sentimentale pour moi. Inspirée d’une fleur naissante qui est personnifiée…et qui doit faire face aux intempéries de la nature qui l’empêcheraient d’évoluer…ça se rapporte à n’importe quelle personne qui essaye d’évoluer. Il y a toujours des obstacles avant d’atteindre un objectif. Mais il suffit de savoir comment y faire face. Les ténèbres à l’arrière du tableau c’est les mauvaises choses qui détruiraient la fleur dans son évolution, par exemple les mauvais vents, les torrents, etc.et les différentes couleurs autour, tout ce qui aide la fleur à évoluer de l’abeille au soleil et la pluie…

Petite fleur , le tableau que Christian Bujiririconsidère comme sa meilleure oeuvre

Petite fleur , le tableau que Christian Bujiriri considère comme sa meilleure oeuvre

Akeza.net : Peux-tu m’expliquer ce tableau-ci ?

Richesse , un tableau de Christian Bujiriri/Photo et collage ©Akeza.net

Richesse , un tableau de Christian Bujiriri/Photo et collage ©Akeza.net

 

Christian : L’œuvre se nomme “Richesse”. Elle dépeint une femme exposant ce dont elle possède de plus cher : sa beauté, ses bijoux et son tunique en or. Le personnage sort d’un fond ténébreux exprimant le fait que c’est le plus brillant qui est remarqué même dans les moments sombres de la vie.

 

Akeza.net : On ne peut que te féliciter du pas franchi et te souhaiter bon courage.

 

Christian : Merci beaucoup.

 

Si les tableaux exposés à l’Institut Français du Burundi n’éveillent pas l’envie de les acheter, vous pouvez toujours passer voir ceux en exposition  à la galerie d’art de la Galerie Alexander à Bujumbura.

 

Propos recueillis par Miranda Akim’

Comments

comments




6 thoughts on “Christian BUJIRIRI : succès d’un peintre autodidacte

  1. Bella M

    Chris,t’auras toujours mon soutien…t’es un gd artiste certes humble mais plein de talents
    J t souhaite d tjrs aller vers l avant no matter what….
    On Sera tjrs fiers d toi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.