Chiffre d’affaires des compagnies d’assurance burundaises : un marché dominé par la SOCABU

Chiffre d’affaires des compagnies d’assurance burundaises : un marché dominé par la SOCABU

Une vue du batiment de la SOCABU ©DR

D’après les dernières statistiques disponibles sur le marché burundais des assurances composé de huit compagnies d’assurances, la SOCABU détient la plus grosse part de marché avec plus 40% des primes émises du secteur en 2016.

Au Burundi, avec un chiffre d’affaires de 36,9 milliards réalisée en 2016, la part du secteur des assurances dans le PIB n’a été que 0,78% (dernière statistique disponible). Comparé aux autres pays de l’EAC, le secteur burundais enregistre presque un même taux de pénétration que celui de l’Ouganda mais inférieur à celui du Kenya, du Rwanda et de la Tanzanie, qui tourne autour des 3%.

Chiffre d’affaires des compagnies d’assurance burundaises de 2012 à 2016 (en 000 FBU)

De 2012 à 2016, le chiffre d’affaires global du secteur burundais des assurances – montant des primes émises au cours d’une année – est passé de 28,8 milliards en 2012 à 36,9 milliards en 2016, soit un accroissement de plus de 11 milliards en cinq ans, illustrant au passage la hausse de la demande d’assurance dans la population burundaise.

Lire aussi : L’Assurance et l’Economie : que disent les chiffres ?

L’analyse par branches de ce secteur montre à son tour que le chiffre d’affaires de ce secteur est constitué en grande partie des primes émises dans la branche non vie.

Répartition du chiffre d’affaires dans les branches non vie et vie (2012-201)

En effet, comme on peut le voir sur ce graphique, la branche non vie a contribué entre 2012 et 2016 pour plus de 70% du chiffre d’affaires globale. Mais on remarque également que la part de marché des activités vie est en perpétuelle croissance, à 32,6% en 2016 alors qu’elle était de 26% en 2012, elle a connu une hausse de 6,6% en 5ans.

Lire aussi : L’assurance au Burundi : Un marché encore étroit mais en progression

Parts de marché des compagnies d’assurance

Le marché burundais de l’assurance est composé de huit compagnies d’assurances à savoir SOCABU, JUBILEE, BICOR, SOCAR, UCAR, BIC, SOGEAR et EGIC NV. Les six premières sociétés pratiquent en même temps les opérations d’assurance vie et non vie tandis que SOGEAR et EGIC NV pratiquent uniquement les opérations d’assurance non vie. Sur ce marché, la SOCABU détient la plus grosse part de marché avec plus 40% des primes émises du secteur.

Parts de marché des compagnies en assurance vie et non vie (2012-2016)

Ce tableau fait apparaître la domination de la SOCABU sur le marché burundais des assurances avec plus de 41% des primes émises du secteur en 2016, suivi de JUBILEE avec 21% d et BICOR en troisième position avec 17,1% de parts de marché.

En dernière position se trouvent les sociétés SOCAR, UCAR et SOGEAR avec respectivement 11,9%, 7,3% et 1,1% des primes émises du secteur. Les sociétés EGIC NV et BIC n’ont pas été tenues en considération vu qu’elles n’avaient pas encore commencé à émettre des contrats d’assurance en 2016.

Même si la SOCABU domine actuellement le marché burundais des assurances, elle a déjà perdu quelques parts du marché ( près de 6% en 5 ans) tandis que JUBILEE, BICOR, SOCAR et UCAR ont pu inversement accroitre leurs parts de marché. Cela prouve que l’entrée de nouveaux acteurs sur le marché a non seulement entrainé de la concurrence mais aussi a permis une relative croissance de ce marché.

 

Blaise NKURIYINGOMA

Comments

comments