« CHEZ PAPY », Levons-nous tous comme une seule femme !…

« CHEZ PAPY », Levons-nous tous comme une seule femme !…

« CHEZ PAPY », Levons nous tous comme une seule femme !…©Akeza.net

Du théâtre interactif, du théâtre pour dire N.O.N., Non ! à toutes ces violences faites aux femmes. Ce 6 mars, à travers la pièce de théâtre « CHEZ PAPY » écrite par l’actrice comédienne Laura Sheilla Inangoma, les acteurs du groupe « Théâtre burundais » ont été le miroir de tous ces abus que subissent certaines femmes dans la société, dans leur vie quotidienne. Ce travail était également soutenu par la délégation de l’Union Européenne au Burundi.

 

« CHEZ PAPY » est un salon de beauté. Les femmes de différents rangs sociaux, comme la société sait bien les différencier, s’y croisent. En file d’attente, des vérités sont dites, des confessions sont faites, des peines douloureuses sont contées, et une vraie révolte en nait à chaque fois.

Sur un ton comique, la réalité est loin d’être rose

Une à une, les clientes de chez Papy révèlent la vie qu’elles mènent. «Mon mari m’a dit que je dois faire des efforts pour mes cheveux. Il m’a dit que je dois faire attention aux odeurs que je dégage. Monsieur Papy, s’il te plait, fais-moi belle », déprime le personnage de Madame Kanyana interprété par Laly Sangano. « Je dois rencontrer mon professeur de Geo-Histoire » panique le personnage de Bijou, une élève qui fait face aux avances de son professeur pour réussir dans son cour. « Le taxi-vélo avait un sac de charbon derrière. Il m’a mise sur le guidon, je me suis sentie gênée» !, tremble des pieds une bonne sœur qui craint désormais pour son salut après une telle situation.

 

N.ON., Non ! « C’est de la violence psychologique verbale ! C’est de l’abus du pouvoir ! C’est du harcèlement sexuel ! », S’insurge Maman Suzanne. Interprété par Laura Sheila Inangoma , le personnage de « Maman Suzanne », est une femme forte, un exemple d’une femme prête à se battre pour changer le vécu de toute femme subissant une quelconque violence. Révoltée, Maman Suzane invite ces femmes et toute la salle à dire Non ! « Levons nous tous comme un seul homme, que dis-je ? Comme une seule femme pour dire NON ! » . Non à ces situations que traversent ces femmes, jamais à ceux qui veulent abuser de leur pouvoir sur elles, non à ces hommes qui harcèlent des femmes dans la rue sur base des traits physiques, non à ces comportement irrespectueux envers l’être humain.

La pièce « CHEZ PAPY » a bien réussi à attirer et garder l’attention du public. Presque tous criaient « NON ! » avec Maman Suzanne. Un mot d’encouragement a été adressé aux acteurs par l’ambassadeur de l’Union européenne au Burundi, qui est à l’origine de cette initiative dans le contexte de la Célébration de la Journée internationale des doits de la Femme. C’était également l’occasion de remettre un prix à Papolin MASHIMANGO, le gagnant du concours de dessin qui avait eu lieu sous le thème de « La femme innovante, la femme dans les affaires, la femme dans la vie publique »

 

Huguette IZOBIMPA

 

Comments

comments