Championnat national de Volleyball, 2020 : Muzinga et ASB s’offrent le Sacre

Championnat national de Volleyball, 2020 : Muzinga et ASB s’offrent le Sacre

Ce dimanche 27 septembre 2020 s’est clôturé au terrain dit du département le championnat national de Volleyball, Edition 2020. Au terme de cette compétition d’envergure nationale, les clubs Muzinga(Dames) et ASB(Hommes) ont été sacrés champions. Ce qui les qualifie au prochain championnat d’Afrique de Volley des clubs clubs champions.

 

Muzinga prend sa revanche

 

C’est la rencontre des Dames qui a levé le rideau de la grande finale du championnat national, édition 2020. D’une part, une GLC qui ambitionnait de s’offrir une 2ème coupe de l’année (Vainqueur de la Coupe du Président, 2020). D’autre part, un Muzinga, déterminée à prendre sa revanche après avoir perdu la Coupe du Président. La rencontre était donc plus que jamais décisive.

 

 

D’emblée, GLC va surprendre son adversaire en remportant le premier set (25-23). Muzinga ne va pas se laisser faire. Bénéficiant de la bonne forme de quelques joueuses à l’instar de Gynette KAMWEMWE dit Ngorore qui régalait au poste d’attaque ou encore les bonnes passes de Nathalie qui ont aidé le club à s’imposer, le club de la défense va rafler tous les sets restants et finira par remporter la finale sur 3 sets à 1 en séries de ( 25-20, 25-21, 25-19). Malgré leur défaite, les volleyeuses de GLC n’ont pas démérité.

 

 

ASB séduit, Rukinzo patine

 

Après les dames, c’est la finale des hommes (Rukinzo Vs ASB) qui a clôturé le championnat. Comme à l’accoutumée, la rencontre plus attendue. Avec un appétit féroce de remporter la Coupe, ces 2 formations vont aller coude à coude tout au long du match. Ça défendait haut, ça attaquait fort jusqu’à parvenir à l’égalité des sets (2-2). Il aura fallu un 5è set décisif pour les départager (suite au  score de 2 sets partout) appelé communément Seoul. Tout va se jouer là. En dernier set, le club de la police, Rukinzo, commence à patiner. Le manque d’organisation offensive va le crucifier, lui qui n’avait pas son Fiston (remplacé par Goodluck, un autre attaquant d’origine tanzanienne) à l’attaque pour l’épauler.

 

Rukinzo va être malmené par l’attaque de Sixte NDERAGAKURA de ASB (qui finira meilleur attaquant). Son renvoi de balle ou sa frappe étaient d’une intensité fumante. Ce ne sont pas les block out d’Yvan, de Goodluck ou encore de Yves qui me diront le contraire. On ne pouvait pas bloquer les balles venant de Sixte ou d’Evrard. Elles étaient mordantes. Rukinzo va tenter de se ressaisir mais en vain. Ses réceptions étaient mal conduites ainsi que son attaque. Ayant remarqué cela, le Club ASB va miser sur le côté faible du block de Rukinzo pour le faire tomber. Toutes les attaques vont passer par là.

 

Tellement, elles étaient nombreuses que Rukinzo a fini par s’incliner sur 3 sets à 2. C’est ainsi que Rukinzo (champion de Bujumbura, AVAB 2020) a laissé filer la 2ème coupe face à l’ASB (il avait perdu la finale de la Coupe du Président 2020 en juin dernier face à cette même formation). Ainsi, le club ASB totalise 3 titres cette année( champion national 2020, Vainqueur de la Coupe du Président, 2020 et Vainqueur du Tournoi de clôture du championnat de l’AVAB).

 

 

En marge de cette finale très animée par un nombre conséquent de supporteurs, la Fédération Burundaise de Volley (FBV) a primé les joueurs qui se sont distingués sur leurs postes tout au long du championnat. Il est à noter qu’à l’issue de leurs victoires respectives, les clubs Muzinga et ASB représenteront le Burundi au prochain championnat d’Afrique de Volley des clubs champions.

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments