Ces grands blessés de l’amour : Elle m’a tout pris

Ces grands blessés de l’amour : Elle m’a tout pris

L’amour est un sentiment merveilleux. Tellement merveilleux que l’on est prêt à s’offrir pour celle – ou celui – qu’on aime. Mais lorsqu’on tombe sur la mauvaise personne, le petit conte de fée tourne vite au cauchemar. J’étais un jeune entrepreneur avec un bel avenir devant moi. Je possédais tout ce dont j’avais, et même plus. J’aurai pu devenir ce que j’avais toujours voulu être dans la vie, mais une rencontre a changé ma vie. Elle a tout bouleversée et à cause d’elle j’ai tout perdu. Je m’appelle Jules et voici mon histoire.

 
Né dans une famille assez modeste, mon enfance a été des plus calmes. Mes parents ont toujours fait en sorte que mes frères et moi ne manquions de rien. J’étais plutôt brillant et donc mon parcours scolaire et académique s’est passé sans encombre. A la fin de mes études, j’ai été embauché par une entreprise d’import-export et je gagnais bien ma vie, tellement bien, qu’avec ce que je gagnais j’ai réussi à économiser suffisamment d’argent pour me lancer à mon propre compte dans l’import-export. Les affaires marchaient bien et très vite je suis devenu un jeune homme assez riche et respecté. Cette richesse a vite fait d’attirer les femmes et les problèmes mais j’ai toujours essayé de me tenir loin de tout cela et de mener une vie rangée et sérieuse en espérant un jour trouver la perle rare, celle qui fera battre mon cœur. Puis viens le jour où je fais cette rencontre qui a tout changé dans ma vie.

 
Un de mes amis et partenaire dans les affaires avait organisé une petite soirée pour son anniversaire. J’y suis donc allé. Au milieu du petit monde venu pour l’occasion, j’aperçois, dans une belle robe bleue, une magnifique créature. Elle était grande, brune avec de long cheveux. Son visage était d’une beauté à damner un ange. Un physique de rêve, bref une déesse. En la voyant je me suis dit : « ça y est, je l’ai trouvé ». J’entrepris alors d’entrer en contact avec par l’entremise de mon amis, ce qui fut fait. Les présentations faites et les numéros de téléphone échangés, je lui donnai rendez-vous le jour d’après pour déjeuner. Après ce rendez-vous, les choses allèrent vite. Nous nous sommes vite entichés l’un de l’autre et moins qu’il ne faut pour le dire, nous nous sommes mariés. Belle cérémonie, lune de miel de mes rêves, tout se passait comme je l’avais toujours voulu. La première année de notre mariage était idyllique, c’était la vie en rose. Elle avait tout mon amour et toute ma confiance. Elle connaissait tout de mes affaires, elle avait accès à tout ce qui m’appartenait. De mon compte en banque privé à celui de mon entreprise. C’était ma reine et elle contrôlait tout.

 
Après un an et demi de mariage, nous avons eu notre premier enfant, un joli petit garçon. J’étais un homme comblé et loin de m’imaginer que les problèmes étaient sur le point de commencer. Quelques mois après la naissance de notre fils, quelque chose avait changé chez ma femme. Elle était devenue moins attentionné, irritable et souvent nerveuse. Je ne savais pas ce qui causait cela et malgré mes nombreuses tentatives pour essayer de régler ce problème, rien n’y faisait. Au contraire cela s’aggravait au fur et à mesure que j’essayais de savoir ce qui n’allait pas. Cette situation dura plusieurs mois.

 
Un matin, elle me dit qu’elle avait besoin d’aller quelques jours dans sa famille, qu’elle avait besoin de repos (je ne sais pas trop de quoi voulait-elle se reposer), sans trop avoir le choix je la laissai partir espérant qu’à son retour les choses iraient de mieux en mieux. Plusieurs jours passèrent sans qu’elle ne revienne. Je passais régulièrement la voir, histoire de prendre des nouvelles de notre enfant et d’elle bien sûr. Plus les jours passaient moins je la voyais, elle était de plus en plus absente et l’excuse était qu’elle passait beaucoup de temps à l’église. Ces absences répétées m’empêchaient de voir mon fils et creusaient un véritable faussé entre nous. J’étais désespéré, je ne savais plus où donner de la tête, toutes mes tentatives pour nous rapprocher s’avérant inutile. Au bout de quelques mois, ce que je craignais arriva. Celle que j’aimais de mon cœur, pour qui j’étais prêt à tout demanda le divorce. Cela m’a anéanti. J’avais beau la supplier, rien n’y faisait, elle avait pris sa décision et je devais m’y plier. Ce fût le plus grand choc de ma vie en ce moment, mais c’est que je ne savais pas c’est qu’elle me réservait le coup de grâce.

 

 

Alors que le processus de divorce était en cours, ma femme ou devrais-je dire mon ex-femme, m’interdit l’accès à notre enfant. Je n’avais plus le droit de le voir. C’est après plusieurs pourparlers, avec l’intervention de nos familles que j’eu enfin le droit de revoir mon fils. Un jour, comme d’habitude je suis allé voir mon fils chez sa maman, je ne trouvai ni lui ni sa mère. L’ayant appelé, elle me dit qu’ils étaient sortis rendre visite à une amie et que je devais revenir le lendemain. Les 3 jours qui suivirent ce jour je n’ai pas pu voir mon fils. Je me rendis bien trop tard que mon ex-femme avait quitté non seulement la ville mais le pays avec fils en ne laissant aucune trace derrière elle. Non contente de m’avoir pris mon fils, elle prit le soin de vider tous mes comptes dont elle avait accès, me dépouillant ainsi du ¾ de ma fortune. Je me retrouvais donc ruiné par la même occasion. Je ne l’ai plus jamais revue, encore moins mon fils.

 
Cet épisode de ma vie m’a fait renoncer à toute croyance en l’amour où à quelque chose qui s’y apparente. Mon seul espoir est de pouvoir revoir mon fils.

 

 

Jules
Les noms ont étaient changé pour des raisons de confidentialité*

bannière

Comments

comments