Cédric NIMPAGARISTE représente le Burundi au championnat du monde de lutte associée 2018

Cédric NIMPAGARISTE représente le Burundi au championnat du monde de lutte associée 2018

Cédric NIMPAGARISTE ©DR

A l’occasion du 60ème championnat du monde de lutte associée qui se tiendra du 20 au 28 octobre 2018 en Hongrie, Cédric Nimpagaritse s’apprête à porter les couleurs du drapeau national burundais. Ce jeune lutteur s’est envolé ce dimanche 07 octobre à partir de 18h, heure de Bujumbura.

Connu pour ses différentes prestations nationales et régionales, ce jeune burundais fort en lutte associée a été choisi sur base de ses performances pour aller représenter le Burundi dans ce championnat mondial. Né en Décembre 1997, cela fait six ans que Cédric pratique ce genre de sport, pas très connu au Burundi. Pour cette 60ème édition, 4 pays vont représenter l’Afrique à ce championnat, en l’occurrence le Burundi, le Nigéria, l’Egypte et l’Algérie.

 

Quid de cette discipline sportive ?

La lutte associée est un sport de combat opposant 2 athlètes qui ont pour objectif de faire tomber leurs adversaires et de tenter de l’immobiliser au sol, sur le dos ou les 2 épaules touchant terre pendant au moins 30 secondes. « Si tu parviens à le faire tu gagnes le combat », a indiqué ce jeune lutteur. Et d’ajouter : « c’est un sport qui connait des catégories différentes comme la lutte libre, la lutte gréco-romaine, la lutte féminine, la lutte sur sable, la lutte à la ceinture ».

Pour ce championnat mondial, Cédric va faire la catégorie de lutte libre qui commence du 10 au 23 octobre 2018. « J’ai l’habitude de faire les catégories de lutte libre, la lutte gréco-romaine et la lutte de sable. Mais pour ce championnat, je vais faire la lutte libre. Avec cette catégorie, il y a plus de liberté tu peux tirer l’adversaire comme tu veux, en soulevant ses jambes, en tirant ses habits, toutes sortes de tactiques pour pouvoir gagner… »

 

Pourquoi le choix de Cédric ?

Ce jeune lutteur explique que ses différentes victoires dans des tournois lui ont permis de gagner cette opportunité de représenter le Burundi au niveau mondial. Il raconte : « en décembre 2017 au championnat de lutte associée organisé dans la sous-région j’ai remporté la 1ère place et cela m’a permis de continuer pour disputer le championnat au niveau africain qui a eu lieu au Nigéria en Février 2018, au cours duquel j’ai eu la 4ème place. C’est cette place qui m’a donné la qualification pour le championnat du monde de lutte associée 2018 ».

Depuis qu’il a commencé à prendre part dans différentes compétitions, Cédric a toujours apporté une médaille au pays. Aujourd’hui, il compte à son actif 5 médailles d’or. Il a indiqué : « Cela fait exactement 5 ans que je participe dans des compétitions et je décroche toujours des médailles, même pour ce championnat, j’ai fait beaucoup d’entrainement, j’espère que je vais remporter une autre médaille dans la catégorie de lutte libre. »

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments