Cedric Kaze et Jimmy Ndayizeye  remerciés.

Jimmy Ndayizeye, et Cedric Kaze tous (ancien) entraineurs adjoints du sélectionneur national ont été prié de plier bagage par le comité exécutif  de la Fédération de Football du Burundi qui s’est réuni avec pour objectif de  changer  certains membres du staff technique de l’équipe nationale du Burundi.

 

  Ahcene Ait-Abdelmalek  sélectionneur national, entouré par ses adjoints  Jimmy Ndayizeye et Cedric Kaze remerciés. ©Akeza.net


Ahcene Ait-Abdelmalek sélectionneur national, entouré par ses adjoints Jimmy Ndayizeye et Cedric Kaze remerciés. ©Akeza.net

 

Olivier Niyungeko, entraineur de l’équipe  LES LIERRES de la 2ème division, est l’heureux élu. Il va se joindre au sélectionneur national Ahcene Ait-ABDELMALEK. Amidou Hassan, qui s’occupe de la formation des portiers de l’équipe national est le seul rescapé.

 

Ces changements seraient liés  de près ou de loin  à l’incident de l’Ile Maurice. Pour rappel, il y avait eu un malentendu entre Saido Ntibazonkiza le capitaine, et Ahcene Ait-ABDELMALEK le sélectionneur.  Saido Ntibazonkiza avait juré de claquer la porte de l’équipe nationale. Les joueurs s’étaient alignés  derrière leur capitaine, refusant ainsi de fouler le terrain, si ce dernier ne jouait pas. Cet égarement  avait  conduit  Elvis Vyizigiro, officiel de la FFB pour cette délégation  de prier Ahcene de quitter le banc de touche.

 

Quelque chose clochait au sein de ce staff, bien qu’officiellement ce soit nié. Depuis l’Ile Maurice, Ahcene Ait-Abdelmalek avait affiché l’intention de revoir son staff. Voilà, il vient d’obtenir gain de cause.

 

Cette opération intervient au bon moment. L’équipe nationale doit préparer sans failles les éliminatoires de la CAN et du CHAN  2016.

 

Armand NISABWE

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.