CECAFA U20 : l’épineuse question des recrues pour l’équipe nationale

CECAFA U20 : l’épineuse question des recrues pour l’équipe nationale

Jules Ulimwengu lors du match contre le Congo-Brazzaville comptant pour la CAN des moins de 20 ans au stade Intwari de Bujumbura©Akeza.net

La Fédération de Football du Burundi (FFB) vient de tenir une réunion d’information à l’endroit des présidents des clubs évoluant en première division au Burundi. C’était ce 11 septembre 2019 au siège de la FFB. L’objectif de cette séance (considérée comme une réunion d’urgence) était de discuter sur le championnat de la CECAFA (qui oppose les nations d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Est) des moins de 20 ans qui se déroule du 21 septembre au 6 octobre 2019 en Ouganda.

Tenue par le premier vice-président de la FFB, Aimable Manirakiza accompagné du président de la commission des compétitions Yussuf Mossi, la réunion était centrée sur la constitution d’une équipe nationale qui pourra représenter le Burundi à ce championnat. Il s’agissait de demander aux présidents des clubs (de première division) présents de pourvoir des joueurs ayant cette tranche d’âge (moins de 20 ans) pour constituer cette sélection. L’enjeu est en fait que parallèlement le championnat local (Primus ligue) qui en est à sa 6ème journée ne soit pas perturbé faute de joueurs cadres retenus en équipe nationale.

Prenant la parole, les présidents des clubs ont émis quelques préoccupations par rapport à cette requête. Pour eux, libérer des vedettes du club serait une mauvaise décision alors que le championnat local est en cours. Ils craignent que l’absence de joueurs clés dans leurs formations n’empiète sur leur performance.

Afin de pallier à ce défi, Yussuf Mossi a suggéré aux différents clubs de constituer des équipes des jeunes (U15, U17, U20) comme il est préconisé par la FIFA. Ceci pourra aider à se construire une relève en cas de l’indisponibilité de quelques joueurs comme on le voit dans d’autres clubs à l’étranger et par ricochet de promouvoir les équipes des jeunes (considérées comme des pépinières).

La sélection de ces jeunes a été laissée au staff technique des clubs. Si les présidents de ces équipes élites ne veulent pas lâcher leurs joueurs vedettes de moins de 20 ans pour constituer l’équipe nationale U20, il y a lieu de se demander qui fera partie de cette sélection. Alors qu’il reste moins de 10 jours avant le début du CECAFA.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments