CANA Zone III Nairobi : Le Burundi rentre avec 12 médailles

CANA Zone III Nairobi : Le Burundi rentre avec 12 médailles

4 médailles en Or et 8 médailles en Bronze ! Le Burundi vient de récolter 12 médailles en tout au championnat de natation CANA Zone III. Nous devons ces médailles aux performances de Karl Van Melvin Irakoze et Billy Scott Irakoze, qui ont remporté chacun 6 médailles sur les épreuves de 50m et 100m Papillon, 50m Dos, 50m Brasse et 200m Nage libre. La compétition a mis en lice 11 pays et s’est déroulé du 28 novembre au 1er Décembre 2019 à Nairobi au Kenya. Se réjouissant de cette belle réalisation, Cassien Basogomba, président de la Fédération Burundaise de Natation indique que cela va augmenter l’estime de ces nageurs.

Le 26 novembre , l’équipe burundaise constituée de 12 nageurs (dont 3 filles et 9 garçons d’un âge compris entre 11 ans et 17 ans et plus) prenait le cap vers Nairobi au Kenya. Participant à cette compétition régionale qui a duré 4 jours, la natation burundaise s’était donnée la mission de remporter des médailles et de se frayer les meilleures places.

Chose promise, chose due. Puisque dès la première journée de ce championnat, Karl Van Melvin Irakoze crée la surprise en décrochant 2 médailles dont l’or sur le 100m Papillon en 1min 03sec 48 centième et le bronze sur le 50m Brasse en 33 sec 41centième. Au même moment Billy Scott Irakoze remportait le bronze sur 100m papillon en 1min 05 sec. Qui pouvait donc les arrêter de s’offrir par la suite 9 autres médailles dont 3 en or et 6 de bronze ? En plus de ces distinctions du côté burundais, Karl Van Melvin Irakoze reçoit le trophée de meilleur nageur (Best Swimmer) dans la catégorie des 17 ans et plus avec 142 points. Autant dire que les nageurs burundais ont envoyé un message fort à leurs potentiels détracteurs.

S’exprimant dès leur arrivée dans la soirée de ce 1er décembre, Cassien Basogomba salue la prestation des nageurs burundais. « Ils se sont bien comportés. Nous avions l’espoir de remporter des médailles parce qu’on avait ramené des nageurs qui s’y connaissent. Ces médailles reçues vont leur permettre d’augmenter l’estime de soi pour les prochaines compétitions ». Interrogé sur le manque de médailles chez les plus jeunes, M.Cassien indique que ces petits étaient là pour s’imprégner de l’expérience afin de les préparer aux prochaines éditions.

Karl Van Melvin, 20 ans, s’est dit satisfait de sa performance. « Je suis très content d’avoir remporté 6 médailles et un trophée individuel de meilleur nageur. Cela me donne le courage de continuer à bosser dur. Je ferai de mon mieux pour être plus performant ». Il n’a pas manqué de glisser un mot de remerciement à l’endroit du président de la fédération pour l’avoir aidé à bien s’entrainer. A côté de ces exploits, le président de la fédération Burundaise de Natation a été élu au poste de vice-président de la Zone 3. Une aubaine au sein de la natation burundaise qui, à y voir de près, promet un bel avenir.

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments