CANA Zone III Championships Nairobi : 12 nageurs représentent le Burundi

CANA Zone III Championships Nairobi : 12 nageurs représentent le Burundi

C’est la première fois que le Burundi est représenté par un nombre conséquent de nageurs dans cette compétition régionale qui va réunir 11 pays. L’objectif est de familiariser ces jeunes nageurs burundais avec les compétitions régionales. Pour ce championnat qui se déroule du 28 novembre au 1er décembre 2019 à Nairobi au Kenya, l’équipe burundaise sera constituée de 3 filles et de 9 garçons (d’un âge compris entre 11 ans et 17 ans et plus) qui déploieront leurs ailes sur plus de 9 épreuves.

Pour la 5ème édition du championnat de la Confédération Africaine de Natation (CANA) zone 3, le Burundi part avec un objectif précis. Celui de se positionner dans les meilleures places et de décrocher des médailles. « Par ricochet, cette participation permettra au Burundi de s’offrir une visibilité au niveau régional », nous dit Elsie Uwamahoro, Secrétaire exécutive à la Fédération Burundaise de Natation.

C’est un sentiment de satisfaction pour Cassien Basogomba, président de la fédération burundaise de Natation qui dit avoir franchi une grande étape grâce à cette participation. « C’est la première fois que le Burundi est représenté par un tel nombre de nageurs. Avant on participait à ce genre de compétition avec un nombre très restreint. Maintenant, il y a une amélioration. Je saisi cette occasion pour remercier le gouvernement qui nous a soutenu ». Ajoutant au passage qu’il s’attend à de meilleurs résultats dans certaines catégories d’âge surtout au niveau régional.

Cassien Basogomba,président de la Fédération Burundaise de Natation

Cassien Basogomba,président de la Fédération Burundaise de Natation

S’exprimant au nom des autres nageurs en tant que capitaine, Edgar Buyagu, nageur (compétant dans la catégorie des plus de 17 ans) promet de belles performances. « Cela fait une année que nous sommes au courant de la compétition. Nous avons pris suffisamment de temps pour nous préparer. On fera de de notre mieux et on y mettra toutes nos forces pour remporter les médailles et d’autres prix ».

Ce championnat régional qu’accueille Nairobi mettra en lice 11 pays. C’est en l’occurrence le Djibouti, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Burundi, le Kenya, le Rwanda, la Somalie, le Sud Soudan, le Soudan, la Tanzanie, et l’Ouganda.
Pour ce qui est des épreuves, on distingue toute une panoplie. Des anciennes aux nouvelles, les nageurs auront des choix variés : Butterfly 50 et 100m, Breaststroke 50 ,100m et 200m, Backstroke 50, 100m et 200m, Freestyle 50, 100m et 200m, Mixed Medley, 4×50 Mixed Medley Relay, 4x100m Freestyle Relay, 4x50m Freestyle Relay, 4x100m, 200m Individual Medley, 4×100 Medley Relay. M. Cassien indique qu’il n’y a aucun nageur qui fera moins de 12 épreuves. L’enjeu est donc de taille pour ces compétiteurs.

Avec comme but de permettre à ces jeunes nageurs burundais de s’imprégner de l’expérience d’autres nageurs ou encore de s’ouvrir au monde extérieur, la délégation s’est envolée ce mardi 26 novembre 2019 vers 16h.

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments