CAN 2019: Voici pourquoi les Hirondelles ont gagné

CAN 2019: Voici pourquoi les Hirondelles ont gagné

Moment de prière avant le match du Burundi contre le Gabon ©Akeza.net
La rencontre historique qui a opposé les Hirondelles aux Panthères samedi dernier a été marquée par la détermination, l’esprit d’équipe de la part des poulains du Burundi. Ils ont su tenir parole « c’est maintenant ou jamais ». Evidemment, ils l’ont prouvé sur terrain en se donnant jusqu’à la dernière minute. Certains joueurs se sont confiés sur les raisons de cette victoire.

Que ce soit du côté des joueurs -25 joueurs- ou des supporters -en milliers-, tout monde s’était mobilisé. On n’avait jamais vu le coach convoquer autant de joueurs pour un match. Tous les joueurs se sont sentis interpellés pour qualifier leur si chère patrie à cette grande compétition africaine, la CAN. Tout le soutien qu’ils ont eu de la part des burundais, ne pouvait pas être vaine.

Lire aussi : Burundi Vs Gabon : Et c’est fait… !

Quand le match a pris fin, les émotions sont montées tant du côté des joueurs que des supporters. Des petits, des grands, des vieux, des non-voyants, des hommes et femmes, ils sont venus massivement et célébrer la victoire des Hirondelles. Certains n’arrivaient pas à accepter ce qui venait de se passer, une qualification historique à la CAN ! C’était comme un rêve mais qui est devenu réalité ce jour-là. En s’exprimant, les héros de l’équipe nationale ont donné quelques raisons face à cette victoire symbolique.


Saido Berahino, l’attaquant du jour confie : « Avant le match, nous nous sommes mis d’accord que peu importe celui qui va commencer, l’objectif c’est se donner à 100%. Nous remercions Dieu de nous avoir permis de réaliser cet exploit historique. Nous étions déterminés ».

Après avoir fondu en larmes, le capitaine des hirondelles, Karim dit Makenze, s’exprime en disant : « C’est une grande satisfaction. J’ai joué pour l’équipe pendant 12 ans soit depuis 2006. Dieu a exaucé nos prières en nous donnant une qualification au moment où je porte le brassard de capitaine. C’est vraiment un honneur ».

Lire aussi : La Chronique « Spéciale » du Vagabond : « La Panthère s’est fait picorer les yeux par l’Hirondelle »

Kibuga Ramadhan, chargé des relations publiques au sein de la Fédération de Football du Burundi, fait savoir que l’esprit d’équipe a donné la victoire aux hirondelles. « La force de cette génération était le travail d’équipe. Ils n’ont pas misé sur les vedettes mais ils ont renforcé l’esprit d’équipe et ça c’est fait. Je manque même les mots pour exprimer ma joie ».

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments