Campus Vibe : la preuve qu’au Burundi le fun et la prière peuvent se marier

Campus Vibe : la preuve qu’au Burundi le fun et la prière peuvent se marier

Les jeunes chrétiens au Campus Vibe

Comme chaque année à cette période de l’année, l’église CLM Bujumbura, sise à l’ex Odéon Palace, organise Campus Vibe. Il s’agit d’un événement de grande envergure qui vise essentiellement à évangéliser, équiper et motiver les jeunes gens, en particulier les universitaires. C’est un événement riche en couleur puisqu’il met l’accent sur la musique et la danse au service de l’évangélisation. C’est en effet une plateforme offerte aux multiples jeunes talents qui émergent dans le Gospel mais aussi une fenêtre de visibilité pour les artistes internationaux qui y sont souvent invités. Les différents sponsors et partenaires se voient aussi accorder une tribune pour exposer leurs produits et services. Pour cette édition par exemple, le géant des télécoms Econet leo avait soutenu l’initiative de par ses services innovants EcoCash et MegaTchat.

 

Lors de cette édition de Campus Vibe, beaucoup d’artistes locaux ont été à l’honneur pour animer la soirée et faire vibrer la salle aux rythmes du Gospel. Il s’agit de Best, Elysé, Type, Masezerano et son groupe, Eloge, Dj Patman, Norasque, Prince, SMS, ainsi que le groupe de danse God’s Glory. Comme guest-artist, la chanteuse ougandaise Zabuli avait fait le déplacement et a réchauffé la salle avec son dance hall légendaire.

Le thème du Campus Vibe de cette année était « sois fort, sois courageux, et déterminé » tiré du texte biblique qui se trouve dans  le Livre de Josué 1 :5-9. L’accent était mis sur la nouvelle génération des moins de 25ans, considérée comme les « Josué » d’aujourd’hui. Une discussion d’un panel composé de Léïs Bruel Haragirimana, Dj Mulla, Ketty Valérie Ruhara ainsi que deux jeunes animateurs a encouragé les jeunes à prendre leur courage à deux mains et mettre en œuvre leurs idées innovatrices qui vont faire avancer la société et impacter les générations futures.

Bref, Campus Vibe fut un succès encore une fois cette année puisque leur mission première a été accomplie par la conversion d’une dizaine de jeunes. La bonne musique chrétienne et la bonne ambiance qui y régnaient ont encore prouvé que même à l’église on peut toujours s’amuser et passer un moment inoubliable.

 

Inès IRAKOZE

 

Comments

comments