Café : Sur 18 coopératives, la première a une production de 5.39 Kg par pied

Café : Sur 18 coopératives, la première a une production de 5.39 Kg par pied

Anselme Binyogoto,le président de ladite coopérative.

L’Agribusiness Services s.a  classe  en première position la coopérative  Tuvugirikawa de Ngozi  avec une production de  5.39 kg par pied. Cette dernière a été choisie parmi les 18 coopératives  enquêtées en général  et parmi les six coopératives ayant appliqué la fertilisation dont Ubwiza bw’Ikawa,Mizero w’Abarimyi,Kazoza n’Ikawa,Dohorerabarimyi et Nzoyiyaga en particulier,  respectivement des fédérations de la province Kayanza,Ngozi,Kirundo et Muyinga. A ce propos, nous nous sommes entretenus avec  Anselme Binyogoto,le président de ladite coopérative. Il nous parle de ce qu’ils ont fait pour être classés premier.

 

Binyogoto dit  qu’il s’attendait à  un tel classement car les producteurs du café regroupés au sein de Tuvugirikawa entretiennent régulièrement leurs champs. Ce classement reflète les efforts fournis par les producteurs  selon Binyogoto. «Nos caféiers, nous les avons faits les notre. Nous les entretenons régulièrement avec des paillis mais aussi avec de fumure mixée, nous les désinsectisons aussi. Voir que nous sommes classés premier ne me surprend pas» Nous révèle Binyogoto.

 

Binyogoto révèle un secret aux autres producteurs : «La majorité de producteurs ignorent que le mixage de la fumure  organique et minérale donne un très bon résultats. C’est ce que nous faisons souvent dans notre coopérative».

A part un bon entretien de nos champs dit-il, nos montagnes en  altitude constituent une opportunité par rapport à la production du café. Notre sol est aussi naturellement rentable selon les rapports des experts.

Bien que leur coopérative occupe la première position, il indique que certains défis comme l’insuffisance de la fumure organique suite au manque de gros bétail en nombre suffisant restent à signaler.

 

A noter que leur coopérative vient de créer une microfinance d’épargne et de crédits. Un appui de la part du gouvernement serait important.

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

Comments

comments