Business régional : Protocole d’accord entre TradeMark East Africa (TMEA) et la RD Congo

Business régional : Protocole d’accord entre TradeMark East Africa (TMEA) et la RD Congo

Les officiels congolais (RDC) et la délégation de TMEA lors de la signature du protocole d’accord © DR

Dans le but de contribuer à la facilitation du commerce transfrontalier dans la région des grands lacs, TradeMark East Africa (TMEA) a signé un protocole d’entente avec la République Démocratique du Congo. Un partenariat qui permettra de faciliter les investissements dans des ressources déjà disponibles comme le transport lacustre et faciliter l’adoption des technologies de l’information et de la communication (TIC) le long de la région Est de la RDC.

 

Plusieurs projets sont envisagés dans le cadre de cet accord, entre autres le dragage et la réhabilitation du port de Kalundu sur le lac Tanganyika, le soutien au commerce transfrontalier, qui impliquera le renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre de systèmes intégrés de gestion des frontières aux postes frontaliers de Rusizi entre le Rwanda et la ville de Bukavu; la réhabilitation des ports de Kasenyi (côté RDC) et Ntoroko (coté Ouganda) et enfin les travaux d’infrastructure au poste frontalier de Goli (côté Ouganda) – Mahagi (côté RDC). Notons que Le Gouvernement des Pays-Bas a pris un engagement de 6,7 millions de dollars pour lancer ces projets.

 

Cet accord consolidera les avantages acquis lors des précédents engagements de TMEA en Afrique de l’Est notamment sur les routes de transport principales dans la sous-région avec le Corridor Nord allant de Mombasa et reliant l’Ouganda, le Rwanda, la RDC et le Sud Soudan et le Corridor Central, reliant le port de Dar es Salaam au Rwanda, au Burundi et à l’Est de la RDC par transport routier et lacustre.

Pour Néhémie Mwilanya, Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat de la RD Congo, « L’accord contribuera à la formation de commerçants transfrontaliers sur les questions commerciales, relatives à l’exportation et à l’exploitation des marchés régionaux. Cela profitera particulièrement à nos jeunes», le commerce étant un moyen de réduire le chômage et les conflits.

Pour sa part Mr. David Stanton, Directeur Général de TMEA estime qu’après avoir établi un partenariat fructueux avec les Gouvernements et les entreprises des pays partenaires de la CEA afin de réduire les coûts du commerce le long des principaux corridors de transport – qui arrivent jusqu’à la frontière avec la RDC, il était temps de passer à la vitesse supérieure. « Nous voulons maintenant aller plus loin, en reproduisant les initiatives réussies en RDC dans le but de faire en sorte que les entreprises congolaises soient compétitives et que les avantages du commerce le long de ces corridors se répandent en RDC ».

Cet accord est donc un point d’ancrage dans les relations commerciales entre la RD Congo et ses voisins Est-Africains en espérant qu’il permettra de construire une économie forte et compétitive dans la sous-région.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments