Burundi Vs Nigéria : 5 choses à savoir sur le Nigéria

Burundi Vs Nigéria : 5 choses à savoir sur le Nigéria

Equipe nationale du Nigéria.©DR

Participant à la Coupe d’Afrique des Nations pour la première fois en 1963 au Ghana, le Nigéria a déjà totalisé 17 partipations dans la CAN. Terminant 14 fois sur le podium de cette compétition, le Nigéria est la première sélection africaine à avoir remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques de 1996. Triple champion d’Afrique (1980,1994, 2013), ses exploits ont fait de lui, une des grandes légendes au sommet du football africain. Avant son choc avec le Burundi, nous faisons le point sur son parcours : ses forces et ses faiblesses.

1.Tout a une histoire

Le Nigéria s’est depuis longtemps doté d’une sélection forte. Il fait partie des Nations africaines à avoir pris part dans des compétitions d’envergure internationale. Nous sommes dans les années 1964 (l’époque des Indépendances) où l’accès à ces compétitions était alors très difficile pour les sélections africaines. Avec le temps, ses exploits au niveau continental vont lui donner l’occasion de se mesurer aux sommités du football mondial. Depuis lors, il aura l’occasion de participer à 6 phases finales de la Coupe du monde (1994,1998, 2014) en atteignant les 8èmes de finale. Mais il parvient pas à  sortir des phases de groupes dans les années 2002,2010 et 2018.

2.Des joueurs de renom

Le Nigéria a eu le mérite de disposer de joueurs de renom de temps en temps « joueur africain de l’année » (le ballon d’or africain de l’époque) comme Rashidi Yekini, Emmanuel Amunike, Nwankwo Kanu, Victor Ikpeba. Sans oublier aussi qu’il est le seul pays africain à avoir un joueur qui apparait dans la liste FIFA 100 publiée en 2004. C’était le célèbre  attaquant Augustine Okocha dit Jay Jay Okocha.

 

3.Ses forces

Occupant la 45ème place au classement FIFA, le Nigéria a toujours été une sélection très ambitieuse. Avec une attaque très forte et rapide, il a le mérite de disposer d’un certain nombre de joueurs évoluant à l’international. Cela lui permet d’être une formation chevronnée en matière de ballon rond avec une expérience nette. C’est notamment l’attaquant de renom (surnommé machine à score) Odion Ighalo (meilleur buteur de la phase des éliminatoires avec 7buts).Bénéficiant ces derniers temps, de jeunes talents offensifs, le Nigéria reste le chouchou du groupe B(phase finale de la CAN) . On n’oubliera pas de parler du Capitaine, milieu de terrain, John Obi Mikel, ancien joueur de Chelsea qui sait défendre son poste. A l’heure actuelle, le Nigéria occupe la 4ème place sur le tableau des médaillés de la CAN derrière ses 2 principaux rivaux (Cameroun et Ghana) et l’Egypte.

 

Lire aussi: Burundi Vs Nigéria : 20 ans après sa défaite, le Burundi va-t-il prendre sa revanche ?

 

4.Ses failles

La dynamique des Super Eagles n’est plus la même. Avec le temps, les performances de cette équipe ont changé à cause du départ de certaines pièces maitresses. A titre d’exemple, Jay Jay Okocha ou encore leur célèbre gardien Vincent Enyeama mais aussi  la fin de carrière d’Ikeme. Depuis, le gardiennage des Super Eagles n’est plus aussi terrible que ça.Ou encore la retraite de l’international défenseur des Super Eagles, Victor Moses.

Hormis cela, le Nigéria a déçu lors de ses derniers matches de préparation de la CAN. Rencontrant le Zimbabwe(le 08/6), le Nigéria s’accroche à un nul (0-0).Un mauvais résultat selon les analystes. De même pour leur deuxième match amical, les Super Eagles sont battus par les Lions de la Teranga (Sénégal), 1-0. Des réalisations qui suscitent des interrogations du côté des hommes de Gernot Rohr dont l’objectif est de ne surtout pas manquer la coupe de cette 32ème édition.

 

5.Son parcours dans les qualifications

Lors des phases éliminatoires, le Nigéria effectue un bon parcours. Dans un groupe plus ou moins équilibré, il parvient à s’imposer face à ses adversaires. Faisant partie du groupe E, il sort invaincu avec 5 victoires , un nul et 0 défaite. Le classement final est établit comme suit: 1.Nigéria (13 points, +8) 2. Afrique du Sud (12 points, +9) 3. Libye (7 points, +5) ,4.Seychelles (1 point, -22).

En dépit de son bon parcours, le Nigéria reste douteux sur la phase finale de la CAN. Se retrouvant dans la poule(B) aux cotés des novices comme le Burundi et le Madagascar, Alex Iwobi, l’attaquant nigérian, confie que ce ne sera pas facile. « Même si c’est leur première apparition, ils ont beaucoup de choses à prouver pour montrer à chacun pourquoi ils ont eu la chance de participer à la Coupe d’Afrique des Nations. Je pense que les deux ont bien fini dans leur groupe. Nous savons que ce ne sera pas facile », confie-t-il dans une interview accordée à Punchnews.com.

Vous noterez que le sélectionneur nigérian fait face à un problème de santé dans son effectif. Il y aurait possibilité que certains d’entre eux  manquent leur premier match de la CAN contre le Burundi. Ceci après avoir disputé le match amical contre le Zimbabwe sous une forte pluie. « Certains d’entre nous ont attrapé la rhume et la moitié de notre équipe est tombée malade », indique le sélectionneur du Nigéria, Gernot Rohr, dans une interview accordé à nos confrères du journal l’Equipe.fr.

 

Fleurette HABONIMANA

 

Comments

comments