Burundi Vs Madagascar : Les Hirondelles battent de l’aile…

Burundi Vs Madagascar : Les Hirondelles battent de l’aile…

Alors qu’il était déterminé à sortir de la phase des poules pour cette 1ère CAN, le Burundi vient de rater l’opportunité. Face à une équipe malgache très déterminée, le Burundi vient de s’incliner (1-0) au Stade d’Alexandrie.

 

C’est une désolation totale du côté burundais qui s’était fixé l’objectif d’écrire une histoire dans cette première CAN à 24 équipes. Les Hirondelles avaient espéré battre le Madagascar pour se rattraper après une défaite contre le Nigéria…

Depuis Alexandrie , Fleurette HABONIMANA , envoyée spéciale de notre rédaction revient sur le match.

Les Hirondelles vont essayer de mettre la pression pour se frayer un chemin. Mais l’attaque burundaise ne parvient pas à marquer.

Retour sur les moments forts

 

Les Intamba ont fait leur entrée sur le terrain sous les applaudissements du public. En particulier les supporteurs burundais qui se sont déplacés de Caire à Alexandrie pour soutenir leurs compatriotes. L’ambiance était nette dans le stade. On a noté la présence de la Première Dame Denise Nkurunziza qui avait rehaussé de sa présence ce match considéré comme une petite finale. Rencontrant les joueurs avant le match, la Première Dame leur a transmis ses salutations de la part du Président en leur signifiant qu’il les soutient. La discussion a pris fin sur une prière d’ensemble main dans la main avec les Hirondelles et tout le staff.

Dans la première mi-temps, les burundais se sont montrés déterminés surtout au cours des quinze premières minutes. Sur de bons centrés du défenseur latéral Karim, le Burundi a pu dominer le Madagascar. Bien évidemment, les joueurs étaient à leurs postes habituels à l’exception de quelques-uns. De l’autre côté, les Barea ont fait preuve de tactiques et de techniques. On a constaté la rapidité et la mobilité de leur attaque comme Lalaina ou encore Faneva. Ici on note également une bonne défense malgache qui a contré de temps en temps les frappes vers les buts.

L’entrée de Mohamed Amissi a aussi changé l’atmosphère du jeu. Ce qui a un peu dérangé le camp malgache. A la 63ème minute, le bon centré de Makenze à Fiston faillit changer les choses. Le ballon sort par la tête. Mais aussi le coup franc de Gaël près de la surface de réparation est contré par le Gardien malgache Adrien Melvin.

Les Hirondelles vont essayer de mettre la pression pour se frayer un chemin. Mais l’attaque burundaise ne parvient pas à marquer, avec au poste de l’attaquant de pointe Saido Berahino qui a eu du mal à se faire remarquer. Peu rapide, il n’a pas pu gêner la défense du camp adverse. Avec un milieu de terrain burundais peu efficace qui perd trop les ballons,lLa 1ère partie prend fin sur un score nul et vierge 0-0.

 

La 70ème minute de malheur pour le Burundi…

De retour aux vestiaires, les Hirondelles sont revenues avec du sang nouveau. Notamment avec quelques changements opérés comme l’entrée de Enock Sabumukama (qui a joué pour la première fois) a permis de percer en offrant de passes décisives à l’attaque. L’entrée de Mohamed Amissi a aussi changé l’atmosphère du jeu. Ce qui a un peu dérangé le camp malgache. A la 63ème minute, le bon centré de Makenze à Fiston faillit changer les choses. Le ballon sort par la tête. Mais aussi le coup franc de Gaël près de la surface de réparation est contré par le Gardien malgache Adrien Melvin. Sans oublier aussi des bonnes récupérations du gardien burundais Jonathan (très en forme) qui a sauvé l’équipe sur plusieurs frappes dangereuses.Tout le monde aura salué les exploits de ce jeune dans tous les matches que le Burundi a déjà disputés.

C’est le mécontentement sur les visages des burundais que ce soit du côté des joueurs ou des supporters, la désolation est totale. Personne ne veut parler.

L’aura du jeu va devoir changer à la 75ème minute grâce au but de l’attaquant malgache Marco sur un coup franc dangereux tout près de la surface de réparation. Suite à une erreur du défenseur central Ngando Omar qui a heurté le joueur malgache involontairement, clamaient-ils. A ce moment-là, les joueurs burundais se sentent découragés et l’envie de foncer disparaît. Ils vont tenter à revenir au score mais en vain. Les changements opérés par le coach n’y feront rien ! Le match prend fin sur un score de 1-0. C’est le mécontentement sur les visages des burundais que ce soit du côté des joueurs ou des supporters, la désolation est totale. Personne ne veut parler. Tout le monde est fâché. Ils n’arrivent pas à comprendre ce qui vient de se passer. Du côté malgache c’était une grande ambiance.

Dans une interview d’après match, Fiston, attaquant-vedette des Hirondelles manifeste son mécontentement mais indique ce n’est pas encore fini.

S’exprimant sur le micro de Akeza.net,Le coach Malgache Dupuis s’est dit content de la victoire et fier de ses joueurs. Ajoutant au passage que cette rencontre n’a pas été facile pour son équipe. “Le Burundi a montré un bon jeu en tout cas je les félicite. Il nous a posé des problèmes surtout pendant la seconde partie. Je leur souhaite le meilleur face à la Guinée qu’ils sont capables de battre”. A la question de savoir jusqu’où compte aller le Madagascar,le coach a répondu en toute confiance :”le plus loin possible”!

 

Vous noterez que même si l’ambition burundaise vient d’être déroutée, il y a encore espoir de faire partie des 3èmes meilleurs perdants de poule. Il faudra un grand travail pour le Burundi afin de pouvoir battre les coéquipiers de Nabil Keita. Une tâche très délicate. Dans une interview d’après match, Fiston, attaquant-vedette des Hirondelles manifeste son mécontentement mais indique ce n’est pas encore fini.

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments