Burundi-Namibie : Un choix de joueurs qui a coûté cher au Burundi

Burundi-Namibie : Un choix de joueurs qui a coûté cher au Burundi

Shassir Nahimana et Selemani Ndikumana faisant leur entrée.©Akeza.net/Armand Nisabwe

La formation nationale du Burundi s’est inclinée à domicile face aux Brave Warriors de la Namibie. Une défaite qui a causé la frustration du public  qui a commencé à quitter le stade dès que le Burundi a encaissé le deuxième but. Le Burundi a été principalement victime  d’un mauvais choix des 11 joueurs qui commencent le match. Avec un « onze de départ» stérile, c’est clair que c’était mal parti.

Les 11 joueurs de départ alignés par le sélectionneur Ahcene Ait Abdelmalek comptaient beaucoup de joueurs à vocation d’attaquant. Or en laissant sur le banc Shassir Nahimana, qui s’est illustré depuis l’exclusion de Saidi Ntibazonkiza en remplissant avec excellence la tâche de meneur du jeu, on condamnait la formation burundaise à un jeu stérile. Yamini Selemani  Ndikumanasans brassard ce jour-là était lui aussi sur le banc. Dès qu’il a fait son entrée, il a montré qu’il était indispensable.

Dès que Shassir Nahimana et Yamini Selemani Ndikumana  ont remplacé respectivement Dugary Ndabashinze et Tambwe Amissi, le jeu s’est débloqué automatiquement. Et Intamba mu rugamba qui étaient menés à 2-0, ont même réduit le score sur un but marqué par Fiston Abdoul Razak.

La partie d’attaque était composée de Tambwe Amissi, Abdul Razak Fiston, Amissi Cedric et  Dugary Ndabashinze. Pourtant Tambwe Amissi est un finisseur, c’est un attaquant de pointe doué dans la concrétisation des actions.  Le laisser évoluer en tant qu’ailier, c’est réduire son efficacité.

Le Burundi a de très bons joueurs. Il ne reste qu’à savoir les diriger. Et si le coach répare ces erreurs en titularisant Yamini Selemani et Shassir Nahimana, il aura augmenté les chances de livrer une bonne performance sinon remporter le match retour.

On souhaite bonne chance à l’équipe nationale.

Armand NISABWE

Comments

comments