BURUNDI-CHAN 2014: Finalement l`essentiel c`est de participer…

La formation nationale au CHAN (www.akeza.net)

La formation nationale au CHAN (www.akeza.net)

Mercredi soir le 22/01/2014 était le moment de savoir, le sort  du Burundi dans la 3ème édition du championnat d`Afrique des nations (CHAN 2014).  Le Burundi qui occupait la première place du groupe D  avec  4 points,  ne nécessitait qu`un seul point pour se voir dans  la phase suivante (1/4 de  final). Malheureusement pour eux, car les léopards (équipe nationale de la RD Congo) sont devenus comme une bête blessée  après l`ouverture du score par le capitaine du Burundi Yamini-Selemani Ndikumana. Au bout du match, les hommes de Santos MUNTUMBILE menait tranquillement le match sur un score de 2-1. Ainsi l`aventure  des «young  stars» (on les appelait comme ce en Afrique du sud) se termine. Les hirondelles seront sur le sol burundais ce vendredi, avec une consolation de 125.000 USD.

Notre lecture du match

Le sélectionneur de l`équipe nationale Mohamed LOTFI avait aligné les mêmes 11 de départ que ceux du match contre la Mauritanie.  Il est vrai qu`on ne change pas l`équipe qui gagne, mais c`était une mauvaise idée de garder la même liste, sur un tel  match de grand calibre. Certains joueurs ont affiché la fatigue dès le coup d`envoi. On citerait HAKIZIMANA Issa, NDIKUMANA  Yussuf dit Lule. Les joueurs burundais se sont laissé imposer le jeu par les congolais, qui ont par la suite noyé la médiane burundaise, considérée comme les poumons de l`équipe. 

Quant à Fiston Abdul Razak, sacré homme du match de la rencontre BURUNDI –MAURITANIE, isolé seul à la pointe, il n`a pas eu à faire face à une défense gardée par les joueurs expérimentés du fameux club TP MAZEMBE. Le pauvre Fiston était neutralisé. Mais il a pu marquer sa présence en donnant une passe décisive à Yamini.

L`essentiel c` est de participer.

Comme le coach-adjoint Amars Niyongabo l`avait annoncé bien avant qu`ils ne partent, leur objectif  était d`arriver loin possible. On ne peut pas les en vouloir, vu qu`ils se sont présentés sans aucun match amical. Ces jeunes joueurs locaux sont très prometteurs.  La plupart d` entre eux,  était à leur première compétition de haut niveau.  Il ne faut pas donc être trop exigeant au niveau du rendement.

Selon la presse sud africaine, Yamini-Selemani NDIKUMANA aurait séduit certains agents recruteurs des clubs. De même que son coéquipier NSABIYUMVA Fréderic dit Fere. Toutefois il est encore tôt pour dire le fatum de ces joueurs. Pour rappel, les joueurs de la Rd Congo s`étaient vus proposer une prime de 7000USD,  une fois le match gagné, tandis que les Burundais avaient 50 USD  comme encouragement.

Armand NISABWE

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.