Bumamuru FC: L’histoire d’un club qui a toisé le sommet et a failli finir en 2e division

Bumamuru FC: L’histoire d’un club qui a toisé le sommet et a failli finir en 2e division

Le club de la Province de Cibitoke, Bumamuru FC, n’a pas fini la saison 2019-2020 de la Primus League en beauté. Alors qu’en phase-aller, cette formation faisait rêver de par ses belles performances, la phase-retour au tourné au vinaigre. Le club a dégringolé, passant du trio de tête au top 5 puis en milieu de tableau (9ème) à la fin du championnat. Quelle mouche a bien piqué le club ?

 

Tout le monde admirait les exploits de cette jeune formation

Bumamuru FC a fait de bons débuts dans la Primus League, saison 2019-2020.Une saison qui s’est bouclée, il y a deux semaines. Sa vitesse grand V au cours de la phase-aller faisait peur. De rencontre en rencontre, le club de Cibitoke multipliait les victoires. De la troisième journée à la 5eme journée, Bumamuru FC était le club leader de la Primus League. De bonnes statistiques qu’il va conserver jusqu’à la fin de la phase-aller. Il termine dans le top 5 du classement avec 7 victoires, 4 matches nuls et 4 défaites.

Tout le monde admirait les exploits de cette jeune formation, qui n’a que deux ans en première division et qui avait fait un bon recrutement. Il fallait voir les supporteurs inconditionnels qui l’accompagnaient dans ses multiples déplacements, à domicile comme à l’extérieur.

 

Le jour où tout a basculé!

 

Tout va basculer en phase retour. C’est là qu’on va assiste à une dégringolade du club. Dès le début du second round, les performances commencent à aller decrescendo. Les défaites s’accumulent au fil des rencontres, le tirant du top 5 vers le milieu de tableau. La situation s’empirent lors des dernières journées (28, 29, 30) du championnat. Le club s’installe dans les dernières places, aux abords de la zone rouge (soit la 12ème place sur 16). A un certain moment, il laisse croire à une relégation !

Le départ du très estimé coach Patrick NSHIMIRIMANA à 3 journées de la fin du championnat, touche aussi le club. Expliquant les raisons de cette contre-performance en phase-retour, cet ancien coach du club confie qu’il y avait un conflit entre le comité du club, les joueurs et les entraîneurs sur la question des finances. Il s’en est suivi un déséquilibre dans les entraînements.

 

Les joueurs ont surestimé leur succès, ça leur a coûté cher !

Si cet ancien coach parle des problèmes internes, Théodore NGABIRANO, capitaine du club nuance un peu. « En fait, au début du championnat, l’objectif était de finir dans le carré du classement voire remporter le titre. On avait bossé dur pour atteindre cet objectif (ce qui explique nos performances en phase aller).Tout a changé en phase retour, quand les joueurs ont commencé à se mettre dans la tête qu’on avait déjà remporté le championnat, compte tenu de nos résultats. Ils ont commencé à se surestimer et à négliger les matches. C’est comme cela qu’on a dégringolé. Pour ce qui est des problèmes, cela ne peut manquer ».

A la fin de la phase -retour, le club enregistrait 3 victoires, 4 matches nuls et 8 défaites. Un palmarès somme toutes désolant par rapport à la phase-retour.

Bumamuru était monté jouer dans la cour des grands (première division) lors de la saison 2018-2019 à l’issue d’un match de barrage avec les éléphants en 2018. Il avait finit sa première saison en League A à la 5ème place. La deuxième saison (2019-2020) qui s’est bouclée il y a deux semaines, ne lui a pas souri. A la fin du championnat, il était à la 12ème place.

Comme les règles des compétitions de la FFB stipulent qu’à la fin du championnat, le classement des équipes se fait suivant le nombre de points obtenus, la différence de buts et le plus grand nombre de buts marqué, le classement définitif lui a fait monter à la 9ème place avec 38 points. Le palmarès de toute la saison se présente comme suit : sur 30 matches disputés, il compte 10 victoires, 8 matches nuls, 12 défaites, 41 buts marqués et 38 buts encaissés.

En dépit de ces résultats, le capitaine-ailier, Théo se veut rassurant et indique que le club compte se rattraper dès la saison prochaine.

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments