Boxe : Ce qu’il faut savoir sur Michel d’Or NIMPAGARITSE

Boxe : Ce qu’il faut savoir sur Michel d’Or NIMPAGARITSE

Encore méconnu du public burundais jusqu’à très récemment, Michel d’Or NIMPAGARITSE est une graine de champion. Karaté, Jujitsu brésilien, boxe ou encore Muai Thai, il est un athlète pluridisciplinaire. A 22 ans, il est le premier burundais boxeur en MMA connu à ce jour. Alors qu’il s’apprête  à monter dans l’arène le 17 novembre 2018 dans le cadre de la Montreal Fight League, nous nous sommes intéressés à son parcours.

C’est très jeune que Michel d’Or NIMPAGARITSE découvre les arts martiaux. Il a 12 ans lorsqu’il commence le karaté. Il fait la découverte plus tard des arts martiaux mixtes (MMA). Il commence son entrainement au Tristar Gym, un centre d’entrainement mythique du Québec, qui compte parmi ses instructeurs l’ancien champion de kick-boxing Conrad Pla et qui a sorti des combattants tels que Rory MacDonald ancien de l’UFC (Ultimate Fighting Championship) et actuel champion des poids mi-moyens du Bellator (2ème plus grande organisation d’arts martiaux mixtes aux États-Unis). En 2013, Michel d’Or fait son premier combat en MMA et depuis il compte une trentaine de combat à son actif.

Pour ce qui est de son palmarès, Michel d’Or n’a pas de quoi pâlir devant d’autre combat. En effet, en 30 combats, la jeune ceinture bleue de Jujitsu brésilien a quelque belle victoire sur son tableau. Actuel champion du tournoi de Muay Thai, « La nuit des Titans 2 », il est deux fois médaillé d’or en tournoi de Jujitsu, Champion poids coq de la promotion d’arts martiaux mixtes Heroes Combat League, Champion Coupe Imperium de boxe olympique 2017.

Le MMA, Michel d’Or en a fait sa profession. En vrai passionné, il passe son temps dans les salles d’entrainement. Je suis dédié à mon sport et au style de vie qui vient avec. Je m’entraîne à temps plein et la compétition est ma carrière », confie-t-il.

Mais en plus d’être sur les rings, Michel d’Or est également coach d’arts martiaux. Il partage sa connaissance et sa passion pour les arts martiaux au SWET Gym. « Entre mes nombreux entraînements au cours de la semaine, j’ai le plaisir de pouvoir partager ma passion et mon expérience au SWET gym. Mes entraînements intenses prônent la bonne santé physique et mentale. Je vous fais découvrir les nombreux styles de combats qui entourent les arts martiaux mixtes et du même coup les principes  d’autodéfense », dit-il.

Le 17 novembre, Michel d’Or sera sur le ring pour le Montréal Figth League et espère bien remporter son combat lors de cette prestigieuse compétition. Encore un enfant du pays qui fait la fierté de la nation burundaise et qui à l’instar de beaucoup d’autre inscrit un plus le Burundi sur la carte du sport mondial.

 

Moïse MAZYAMBO

 

Comments

comments