BIFN : mannequins, stylistes, invités…Ils ont dit…

BIFN : mannequins, stylistes, invités…Ils ont dit…
Stylistes et  mannequins ©Akeza.net

Stylistes et mannequins ©Akeza.net

 

Ici, un recueil d’avis et  commentaires sur le Burundi International Fashion Night par les premiers concernés : stylistes, mannequins, invités, membres de l’organisation…

 

« C’était ma première fois au Burundi et  si c’était à refaire, je reviendrai volontairement. Les gens m’ont dit que ma collection était superbe, et pourtant je n’ai que 2 ans dans ce secteur. J’avais déjà participé à un tel événement 2 fois au Kenya, mais c’est ma toute première fois sur le sol burundaisNico, Kenya /Kemaya Africa

 

«Je n’avais jamais travaillé au Burundi, mais j’ai aimé l’hospitalité des gens. Les gens sont vraiment gentils ici.  Je me suis dit qu’il fallait que je vienne au Burundi, et voilà que le public a aimé ma collection. J’ai aimé le déroulement de l’événement, c’était simple, mais beau. J’ai également apprécié l’organisation. J’ai présenté une collection  dominé par des couleurs  jaunes, noires,  rouges. Je voulais représenter mon pays, l’Ouganda, faire d’une pierre deux coups.» Julian Okori, Kori House of couture

 

« L’événement en soi  est une réussite, d’ autant plus qu’on s’était bien préparé. L’organisation était bien, j’ai aimé le fait qu’ils avaient invité la star Nella Ngingo. C’était un honneur de défiler auprès d’elle, faire connaissance  et surtout nous partager son expérience. Les stylistes avaient de très beaux habits. La preuve en est que ces collections ont toutes ou presque  étaient  prises. Ce qui m’a le plus marqué, c’est l’opportunité que j’ai eu d’échanger avec  différents stylistes et Nella Ngingo bien sûr.» Vanessa, mannequin de l’agence Esther.

 

« C’est vraiment difficile de dire ce que je ressens. On y est, ça fait des mois qu’on y travaille. Voilà, j’ai juste envie de dire que c’est possible. Si on aime  une chose, si on s’y met vraiment, on arrive à percer. Je suis fier de l’équipe avec qui je travaille. J’ai envie de dire aux gens qu’il faut bien s’entourer.  Pour me résumer, je suis très fier, j’ai un sentiment de fierté.» Davy Carmel,  styliste et  directeur de l’agence Esther.

 

Propos recueillis par Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.