Bientôt des crédits à un taux d’intérêt de 7% avec la banque pour les jeunes (BIJE)

Bientôt des crédits à un taux d’intérêt de 7% avec la banque pour les jeunes (BIJE)

Le monde entrepreneurial des jeunes burundais attendait ce grand jour. Un jour qui sonne l’espoir d’un avenir meilleur pour les projets des jeunes en quête de financement. Cette flamme d’espoir s’allume avec le lancement des activités de la Banque d’Investissement pour les Jeunes (BIJE) à GITEGA ce mercredi 15 avril 2020.

 

Le chef de l’État burundais S.E Pierre NKURUNZIZA avait rehaussé de sa présence pour le lancement officiel des activités de la banque pour les jeunes. Les festivités se sont déroulées au siège social de la BIJE construit au quartier Musinzira dans la ville de GITEGA.

L’arrivée du chef de l’Etat burundais a mené à la coupure du ruban marquant l’ouverture solennelle des activités. Différents ministres du gouvernement, les gouverneurs de province, les hauts cadres de l’Etat, et d’autres personnalités  avaient effectué le déplacement dans la capitale politique pour prendre part à cette cérémonie.

© Le chef de l’Etat burundais S.E Pierre NKURUNZIZA accueilli par les honneurs militaires

Apres la coupure du ruban, une visite guidée dans les locaux flambants neufs de la BIJE a suivi. Cette visite s’est clôturée par la pause de la signature du chef de l’Etat dans le livre d’or de la banque.

Dans son allocution du jour, le chef de l’Etat a précisé que la genèse de l’idée de création de la banque pour les jeunes est venue du Forum des jeunes, Edition 2016. La même année, le gouvernement du Burundi dans sa retraite annuelle a décidé d’exécuter le projet proposé par les jeunes. D’où le début de la réalisation du projet qui s’est concrétisé avec l’ouverture officielle de ce 15 Avril 2020.

Poursuivant son allocution, le chef de l’Etat a promis de créer un compte dans cette banque en vue de soutenir ses activités. Il a saisi cette occasion pour appeler les autres personnalités présentes à devenir clients de la banque à leur tour ; surtout que la BIJE applique un taux d’intérêt défiant toute concurrence de 7%. C’est au moment où les taux d’intérêt couramment appliqués dans le système financier burundais vont de 12% à 20% et même plus.

Le chef de l’Etat a rappelé que deux autres projets de création de banques verront le jour pour bientôt. Le premier est celui de la mise sur pied de la banque pour les femmes et l’autre est de créer la banque pour l’agriculture et l’élevage.

 

Mais que faut-il attendre de la BIJE ?

La BIJE aura pour objet de contribuer au financement des projets de développement économique initiés par les jeunes organisés en entreprises, en associations et en coopératives de droit burundais.

Elle effectuera toute opération de crédit sous forme de prêts, de garantie, de prise en pension ou d’escompte d’effets publics ou de commerce, ainsi que toute opération de crédit-bail.

Le but final étant de réduire le chômage en aidant à la création des opportunités d’emplois par et pour les jeunes sur tout le territoire du Burundi.

© Siège sociale de la Banque pour les jeunes (BIJE) sis à Musinzira dans la ville de Gitega

La BIJE ambitionne d’offrir sur toute l’étendue du pays, différents services notamment l’assistance technique au profit des jeunes, l’octroi des Prêts, de Garantie, de prise de pension ou d’escompte ainsi que les opérations de Crédit-Bail.

Elle suivra également les activités financées par la Banque, la collecte des dépôts publics sur au moins une année ; l’achat et vente de valeurs mobilières,…

Il est à noter que la BIJE est dotée d’un patrimoine propre. Elle jouit d’une personnalité publique et d’une autonomie de gestion organique et financière. Elle démarre ses activités avec un capital social de dix (10) milliards BIF. L’État burundais détient 15% de parts sociales et les 85% des parts restantes appartiennent aux communes.

Janvier CISHAHAYO

Comments

comments