Bien-être : Les secrets d’un bon sommeil

Bien-être : Les secrets d’un bon sommeil

Bien-être : Les secrets d’un bon sommeil ©DR

Le sommeil est synonyme de bonne santé et du bien-être. Si les somnologues recommandent de passer huit heures de repos par jour, cela n’empêche pas malgré tout d’avoir des troubles du sommeil. Bien des gens respectent à la loupe les huit heures de sommeil et se réveillent en étant fatigués. Voici trois secrets pour pallier à ce problème.

Une régularité du sommeil

Selon Carmel Harrington, somnologue à l’université de Sydney, nombreux sont ceux qui se sentent fatigués après un long moment de repos. La principale cause est le manque de régularité. Il est important de se lever à des heures fixes chaque jour pour avoir une bonne qualité du sommeil.

« Beaucoup de gens ne savent pas que l’heure à laquelle ils se réveillent le matin influence l’heure à laquelle ils seront capables de s’endormir le soir » ajoute-t-elle. Pour ce faire, il est nécessaire de se fixer des heures strictes du lever et du coucher.

Lire aussi : Innovation : un dispositif pour arrêter de ronfler

Une bonne température dans la chambre

Il est démontré que la qualité du sommeil est liée à la température de la chambre et à celle du corps. Pour que nous dormions mieux, notre corps doit perdre entre 1 et 1,5°C. S’il y a une forte chaleur dans la chambre, cela peut perturber la température interne du corps et la qualité du sommeil. En effet, une chambre à coucher doit être maintenue à une température qui varie entre 18 et 19°C, elle doit être aérée pendant deux heures avant le coucher.

Une habitude alimentaire saine

Si le corps n’a pas ingéré un rapport énergétique suffisant, il se fragmente et l’on se réveille. Il est recommandé de se nourrir suffisamment le soir pour tenir jusqu’au matin. Par ailleurs, il est nécessaire de privilégier une alimentation saine. On doit tout d’abord diner deux heures avant de se coucher ; il est conseillé de manger des féculents, les légumes et les fruits le soir. On évite de consommer des aliments trop gras, trop acides et surtout les sucres rapides. L’alcool et la caféine sont déconseillés, s’ils ne sont pas consommés six heures avant le dîner, ils peuvent stimuler le système nerveux et nuire à la qualité du sommeil.

 

Chris Bruno WANY

Comments

comments