Benjamin Bikorimana : « On va s’impliquer dans le développement de la communauté »

Benjamin Bikorimana : « On va s’impliquer dans le développement de la communauté »

Benjamin BIKORIMANA , homme d’affaires et président de Vital’o FC ©Akeza.net

 L’homme d’affaires Benjamin Bikorimana et ses hommes (joueurs de Vital’o Fc) avaient effectué le déplacement afin de célébrer la fête de noël pour les enfants démunis. Au terme de l’événement  caritatif préparé par les jeunes du  YBSP (Young Building in Synergy to end Poverty), le Président du club leader du foot burundais nous a accordé un entretien.

 

Akeza.net : Vous avez pris part dans cet événement un Noël pour les enfants. Depuis quand Vital’o que vous dirigez  verse dans l’humanitaire ?

 

Benjamin Bikorimana : En toute honnêteté, la vie qu’on a,  c’est par la grâce du seigneur. On n’a rien fait d’extraordinaire. Donc je trouve qu’on devrait soutenir ces enfants en situation peu souhaitable,  leur remonter le moral. Ils peuvent devenir de grandes personnalités dans l’avenir,  c’est toujours possible. C’est dans ce cadre que nous nous sommes joints à l’association YBSP pour cette bonne initiative.

 

Akeza.net: Faut-il s’attendre souvent  à de tels gestes de votre part ?

 

Benjamin Bikorimana : Oui tout à fait. A part dans le cadre humanitaire, l’équipe Vital’o va s’impliquer dans le développement du pays, surtout que nos joueurs qui sont de grands  joueurs constituent en quelques sortes  une élite.  On va s’impliquer dans notre communauté.

 

Akeza.net : Quand vous voyez   des jeunes poser un tel  geste, qu’est-ce que cela vous inspire ?

 

Benjamin Bikorimana : C’est extraordinaire. D’ailleurs c’est pour cela qu’on est là pour les soutenir, voire les appuyer. Nous savons que ce n’est pas facile. Préparer  un événement pareil demande beaucoup de moyens.

 

Personnellement je suis satisfait de voir la jeunesse se mettre à l’œuvre. Ils se sont mis ensemble et ont décidé de célébrer Noël à un grand nombre d’enfants dans le besoin. Cela m’a touché particulièrement.

 

Propos recueillis par Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.