Basketball: Urunani-New Stars, mon Dieu quel match!

Basketball: Urunani-New Stars, mon Dieu quel match!

Pendant le match Urunani-New Stars.©Akeza.net

Le championnat de basketball  a repris, et ce weekend une grande affiche opposant  New Stars à Urunani était au programme. New Stars a étrillé son éternel rival  Urunani  sur un score de 54-73. Un match très rythmé, riche en actions. Le spectacle était assuré.

C’est à 11h que les joueurs d’Urunani vêtus en leur traditionnelle couleur bleu font leur apparition sur le terrain, histoire de s’échauffer. Le public n’est pas nombreux, peut-être la grande majorité est encore à la messe en cette journée dominicale ensoleillée. Une  quinzaine de minutes plus tard, New Stars fait irruption sur le terrain, les applaudissements sortent de partout; le décor du jour est planté. Tous les 2 clubs s’échauffent sur le terrain, dans l’entre temps les gens continuent d’arriver.Ça promet , l’ambiance.

Sans tarder, voilà que les juges du match donnent le coup d’envoi au terrain de Gikungu dit «Terrain Toyota». Les supporters  d’Urunani applaudissent, chantent afin de donner de la motivation dès la première seconde, mais sur terrain  New Stars se comporte comme un lion qui n’est pas prêt à se laisser dompter, ils marquent point par point. Les inconditionnels convaincus qu’Urunani va revenir sur le score se rassurent en disant «ukwo niko mwama, iyo n’intango bareke biryohere» (Ils sont toujours ainsi, ils toujours commencent bien, laissez les s’amuser, ndlr). Les hommes d’Aimé Bitagoye, loin de relâcher attaquent, contre attaquent, pressent  l’adversaire comme un taureau dans une arène.

La rencontre New Stars-Urunani était un match d’excitation dans tous les sens. Le public  était dynamique. Parfois les fans d’Urunani chantaient, quelques minutes plus tard ceux de New Stars prenaient la relève. Urunani guidé par Elvis Hakizimana qui apparemment commence à sentir le poids de l’âge sous les pieds peinait  à mener un jeu collectif. New Stars, avec la fratrie des NIJIMBERE (Guibert, Forestier et Béni) s’appuyant sur l’expérience du phénoménal Mbuyi livrait un jeu à la perfection. Ils se permettaient même de se faire plusieurs passes dans la zone d’Urunani avant de laisser le ballon orange atterrir dans le panier, avec une précision digne d’un tireur d’élite émérite.

Le public aura passé du bon temps à Gikungu, car bien que New Stars menait le score, Urunani ne s’est pas laissé faire pour autant. Toutefois, New Stars, fort  de ses jeunes joueurs promus en provenance des divisions inférieurs ne permettaient pas à ses rivaux de revenir sur le score.

A la fin du match,  Aron Kagabo, entraîneur d’Urunani dira que ses hommes n’ont pas respecté les consignes, raison de leur défaite. Quant à Aimé Bitagoye, le technicien de New Stars, il remercie ses joueurs pour un excellent travail  , et fait savoir que c’est la tactique de défense qui les a menés à la victoire.

C’était la joie du côté des supporters de New Stars, et des joueurs évidemment. Se confiant à nous , Mbuyi, le joueur cadre de New Stars précise que le facteur âge des joueurs dUrunani  n’est pas à considérer pour expliquer leur défaite, mais qu’ils les ont simplement dominé. Et de conclure avec surexcitation que cette année, ils vont en découdre.

Après le match , des attroupements du public  s’observaient un peu partout , le temps  de commenter, revenir  sur le match, comme s’ils étaient insensibles à ce  soleil de plomb qui brillait sur Gikungu. En tous cas, la passion y est, le basket peut encore  drainer du monde.

Armand NISABWE

 

Comments

comments