Basketball : Malick Ngenzahayo décroche différents titres lors de la super coupe

Basketball : Malick Ngenzahayo décroche différents titres lors de la super coupe

Malick Ngenzahayo lors des All Star Games en 2018 ©Akeza.net
Né en 1996, Malick Ngenzahayo est un jeune joueur déterminé du club « Urunani », un des clubs les plus connus de Basketball au Burundi. Certains le reconnaissent sur son style de cheveux lisses d’autres sur sa rapidité quand il joue. Lors de la super coupe qui a eue lieu le 20/1/2019 et qui était organisée par l’Association des Clubs de Basketball Amateurs, Malick a été sacré meilleur marqueur (Top scorer) avec 378 points en 14 matches, soit une moyenne de 28 points en saison régulière du championnat national. Il était également le Most Valuable Player(MVP) de la coupe du président 2018 ainsi que le MVP des playoffs.

Ce jeune meneur du club Urunani a commencé à se familiariser avec le Basketball en 2009. « Depuis tout petit, j’avais l’habitude de jouer le basketball dans mon quartier à Jabe. Comme nous avions un terrain, c’était vraiment facile pour moi » se confie Malick. C’est grâce à cet engouement pour le basketball que Malick a pu adhérer au club Urunani. « Quand je suis arrivé dans ce club, j’ai commencé par jouer avec le groupe B et au fur et à mesure j’ai progressé jusqu’à arriver dans le groupe A. Aujourd’hui je suis le meneur de l’équipe ».

Un meneur en basketball est un joueur qui monte la balle à travers le terrain et annonce les différentes tactiques à mettre en place. C’est un poste qui n’est pas pourvu à n’importe qui. Pour le mériter, tu dois être très rapide, c’est la condition. Le capitaine de l’équipe Urunani, Elvis Hakizimana dit Gafyisi revient sur les qualités de joueur de ce champion. « C’est vraiment un joueur talentueux, un bosseur. Il travaille son physique presque tous les jours.  Sur terrain, il est rapide, c’est un bon dribleur des deux mains gauche et droite, un bon shooteur, un bon défenseur, etc… à vrai dire il a tout ce qu’un joueur de baskeball devrait avoir », a indiqué Elvis.

Lire aussi : Coupe du Président de Basketball 2ème Edition: 4 équipes se qualifient pour la finale

« Cœur et courage font l’ouvrage… »

Malick est un joueur déterminé même en dehors du terrain, il continue à faire des entrainements supplémentaires. « Il refait par lui-même des nouvelles tactiques qu’il a vu ou qu’il voit dans des tournois tant nationaux qu’internationaux », fait savoir le capitaine de l’équipe. Et d’ajouter : « ce qui montre que Malick n’accepte pas la défaite, c’est quand son équipe perd, il pleure ».
De son côté, ce jeune joueur se réjouit de sa victoire. « J’ai été vraiment très content de remporter le titre de meilleur marqueur du championnat national. Cela m’a montré que mes entrainements n’ont pas été vains. Quand il y a de la détermination et de la volonté, tout se passe en bonne et due forme ». Ainsi donc « cœur et courage font l’ouvrage ».

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments