Basketball-ACBAB 2020 : Vers un « coming-back » des étoiles du Berco ?

Basketball-ACBAB 2020 : Vers un « coming-back » des étoiles du Berco ?

Après plus de 2 ans sans remporter aucune finale, Berco stars a créé la surprise le dimanche dernier 16 août 2020 au terrain dit Toyota à Gikungu. Lors de la finale du tournoi d’ouverture du championnat de Bujumbura (édition 2020), cette ancienne championne de la Zone 5 a pris le dessus sur sa rivale, Les Gazelles, en s’imposant sur un score de 59-55. Peut-on parler d’un retour des étoiles ? Le point.

 

Personne n’avait vu venir Berco Stars. Alors qu’elle vient de traverser une période d’impasse caractérisée par des contre-performances, la malédiction s’est estompée dimanche dernier alors que Berco remportait la finale du tournoi d’ouverture du championnat de l’ACBAB (édition 2020).

 

Pourtant sur le papier, c’est sa rivale Les Gazelles qui était favorie, par le simple fait que cette dernière avait réussi à lui voler la vedette pendant près de 2 ans. Lors de leur énième finale dimanche dernier, Berco et les Gazelles se sont montrées prêtes à en découdre. D’une part, des étoiles de Berco très assoiffées de victoire et déterminées à lever l’affront qu’elles subissent depuis bien assez longtemps. Et d’autre part, une équipe des Gazelles qui ambitionne de maintenir « sa suprématie » (un mot que le club scande souvent) face à sa rivale. La rencontre promettait d’être tendue.

 

Si le premier quart temps est mené par les Gazelles (15-10), le deuxième va passer du côté de son rival Berco, qui en plus va finir en tête du score à la mi-temps (27-22). Tout le monde n’en revient pas. Berco ne cessait de créer la surprise en malmenant son rival tantôt en rebonds défensifs (très bonne défense) tantôt en rebonds offensifs. Le ton monte au retour des vestiaires. Pas question pour les 2 équipes de se laisser de l’espace. Après un face à face très disputé, les Gazelles (apparemment sous menace) vont buter face à une équipe de Berco en forme et finissent par s’incliner sur 59 points contre 55. C’est ainsi que l’écueil s’est réparé. Des embrassades et des sauts de joie ont marqué le retour des joueuses de Berco.

 

Cette victoire à vrai dire méritée doit beaucoup au retour de ces anciennes cadres qui ont apporté de l’expérience et qui ont épaulé les nouvelles recrues à l’instar de la capitaine et meneuse Pascasie BUCUMI dit Paci qui se servait de sa qualité en dribbles pour faire monter la balle ainsi que son placement en excentre pour des tirs à 3 points (qu’elle a d’ailleurs bien réussi) ou encore de Nadège IZIGURIZA dit Kaya qui se servait de son grand gabarit pour s’offrir des lancers francs. Tout cela gonflait le compteur de points.

 

« Cette année, nous voulons remporter toutes les coupes… »

 

Après près de deux ans à subir les assauts des Gazelles, Berco semble revenir en force cette année et menace de prendre sa revanche. « On vient de passer plus de 2 ans à perdre les finales. Nous avons constaté que c’était une question de mental. Les joueuses s’étaient déjà lassées à cause des défaites répétitives. Cela a changé. Notre victoire s’explique par des entrainements intensifs. Cette année, nous voulons reprendre notre place en remportant tous les championnats locaux. Nous avons aussi soif de la zone 5 », s’exprime avec fierté, Claude, coach de l’équipe.
Quant à son homologue, Alain, du club les Gazelles, la défaite de son équipe s’explique par un relâchement de ses joueuses. En dépit de cette contre-performance, il ne cache pas également son envie de remporter des coupes. A croire les propos de ces deux entraîneurs, le championnat de cette année (2020) s’annonce plus que jamais décisif.

Pour la petite histoire…

 

Berco star est un club qui faisait la pluie et le beau temps par le passé dans le basketball féminin au Burundi. Notamment pour avoir raflé de nombreux titres (le club le plus titré du basket féminin au Burundi) au niveau local mais également Berco reste la seule équipe féminine au Burundi à avoir remporté le championnat régional de la Zone 5. Elle aura promu des joueuses comme Inès NEZERWA et Dada Florence Kalume qui font la fierté du Burundi et qui se démarquent dans le monde du basketball à l’international.

La question est : Berco sera-t-elle à mesure de maintenir son come-back ? Les prochaines rencontres nous donneront le verdict…

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments