« BanquesAfricaines : les grands défis», un ouvrage de réflexion sur les défis qui hantent le secteur bancaire et financier en Afrique!

« BanquesAfricaines : les grands défis», un ouvrage de réflexion sur les défis qui hantent le secteur bancaire et financier en Afrique!

Le mercredi 30 juin 2021, le Club des Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédit d’Afrique a procédé à la présentation de l’ouvrage collectif «BanquesAfricaines : les grands défis» à l’hôtel Kiriri Garden. Cette deuxième publication de 387 pages a été publiée aux Éditions NEI CEDA d’Abidjan en Côte d’Ivoire, en janvier de cette année. Elle comprend quatre chapitres en l’occurrence tendances et stratégies, les financements, la réglementation et les grandes mutations. Tous ces chapitres développent et mettent en évidence les grands défis auxquels font face les banques africaines.

 

Tharcisse RUTUMO, Président de l’Association des Etablissements Financiers du Burundi (ABEF en sigle) et ADG de la Banque de Crédit de Bujumbura (BCB). ©Akeza.net

 

Tharcisse RUTUMO, Président de l’Association des Etablissements Financiers du Burundi (ABEF en sigle) et ADG de la Banque de Crédit de Bujumbura (BCB), indique : « «Banques africaines : les grands défis» témoigne de la volonté du secteur bancaire africain de s’occuper non seulement des produits bancaires mais aussi de la réflexion sur les grands défis auxquels doit faire face le secteur financier en général et le secteur bancaire en particulier».

 

Revenant sur la création du Club des Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédit d’Afrique en 1989 à Lomé, Sylvère BANKIMBAGA, ADG Adjoint de la BANCOBU et Président du Club des Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédit d’Afrique explique que ce club réunit l’état-major des banques africaines dont les présidents, les conseils d’administration, les directeurs généraux et les directeurs adjoints des banques. « Il a pour mission de satisfaire les formations de ses membres, de susciter et de faciliter la réalisation des banquiers africains sur les objectifs à atteindre et les moyens à mettre en œuvre », précise-t-il.

 

Sylvère BANKIMBAGA, ADG Adjoint de la BANCOBU et Président du Club des Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédit d’Afrique. ©Akeza.net

 

La première publication de ce club intitulée «Banques et finances en Afrique : les acteurs de l’émergence » a été réalisée en 2015. « Ce livre faisait une prospective du positionnement des banques africaines à l’horizon 2025 face à des concurrents qui ne sont pas forcément des acteurs traditionnels tels que les télécoms. Le deuxième ouvrage collectif du club paru cette année est consacré au thème « Banques africaines : les grands défis », édite-t-il.

 

le consultant Jonas SILIADIN du Club des Dirigeants de banques et Etablissements de Crédit d’Afrique et co-auteur du livre. ©Akeza.net

 

La présentation de l’ouvrage collectif “Banques africaines : les grands défis” a été faite par le consultant Jonas SILIADIN du Club des Dirigeants de banques et Etablissements de Crédit d’Afrique et co-auteur du livre. M. SILIADIN a notamment révélé que trois cent millions d’Africains sont bancarisés (avec une estimation de cinq cent millions en 2025). Il a par la suite mis en exergue les différents défis auxquels font face les banques africaines notamment les défis liés aux tendances et stratégies (la taille critique, la gouvernance, le capital humain), les défis liés aux financements (la complexité de relations-clients, le phénomène de l’éviction), les défis liés à la réglementation (la construction de la résilience, le coût de la conformité, les effets de l’insécurité juridique et judiciaire) ainsi que des défis liés aux grandes mutations (la digitalisation, les innovations sociétales et la finance durable).

Dr Victor BARANTOTA, Recteur de l’Université Espoir d’Afrique. ©Akeza.net

 

Dans un commentaire sur l’ouvrage qui venait d’être présenté, Dr Victor BARANTOTA, Recteur de l’Université Espoir d’Afrique a insisté sur un problème de développement des ressources humaines/ capital humain qui s’observe au niveau des banques comme cela a été évoqué dans l’ouvrage. Pour lui, la solution serait que les banques travaillent en partenariat avec les universités afin que ces dernières sachent les besoins en ressources humaines au niveau des banques et les programmes à développer conformément aux besoins exprimés. «Ce n’est pas uniquement avec les  banques mais aussi avec le monde professionnel. C’est une orientation en vigueur au niveau des universités du Burundi mais aussi au niveau des universités de la Communauté de l’Afrique de l’Est à travers ce qu’on a appelé « le partenariat public-privé ». Les universités sont encouragées à aller vers le monde professionnel pour essayer de connaître les besoins en termes des ressources humaines afin de former des lauréats capables de répondre à ces défis», résume-t-il

Participants à la cérémonie de présentation de l’ouvrage. ©Akeza.net

 

Il importe de mentionner que cette présentation de l’ouvrage collectif “Banques africaines : les grands défis” du Club des Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédit d’Afrique a vu la participation de la Secrétaire Exécutive de ce club Madame Angèle BONANÉ, de recteurs et professeurs d’universités, de différents dirigeants des secteurs bancaires et des assurances, de consultants du secteur financier burundais et des secteurs connexes et bien d’autres. Après la présentation de l’ouvrage, un cocktail a été offert aux participants à la cérémonie de présentation. Un moment de partage dans une ambiance joviale.

 

Melchisédeck BOSHIRWA

Comments

comments