Au cœur du foot burundais: Un stade «international» à la pelouse impraticable

Au cœur du foot burundais: Un stade «international» à la pelouse impraticable

Les jeunes en train de sortir les eaux de la pelouse.©Akeza.net/Armand Nisabwe

Dans notre série d’articles, on vous amène  au cœur  du foot burundais. Cette fois, on vous parle du  premier stade  à se doter d’une pelouse synthétique au Burundi : le stade Prince Louis Rwagasore qui a une capacité d’accueil de 22.000 places. Implanté en 2007, le gazon synthétique devient très impraticable pendant la  saison pluvieuse.

L’image qui a fait du bruit, c’est le jour du match Burundi-RDC dans le cadre des tours préliminaires pour le Mondial 2018. Après une pluie abondante qui s’est abattue au stade Prince Louis, le stade s’était transformé en lac.  N’eussent été les matelas prévus à l’aide desquelles  ils ont utilisé pour absorber la marre d’eau dans la pelouse, le match allait rater.

Depuis 2007, le Burundi a maintenant 3 terrains synthétiques dont 2 qui sont très récents à savoir la pelouse du stade de Gitega et celle du Centre Technique National.

Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.