Armel NIYONGABO:Après 10 ans de radio, il en redemande encore…

Armel NIYONGABO:Après 10 ans de radio, il en redemande encore…

Armel Niyongabo

Vous le connaissez sans doute. Le mec qui fait que vous n’arrivez pas à changer de chaine de radio, parce que sa voix radiophonique vous laisse sans voix. Terrible, je sais! Vous avez déjà idée de qui sait ? C’est bien sûr Armel NIYONGABO. Qui d’autre? C’est le seul à déclarer à longueur de journée son amour pour la radio et te le rappelle quand tu daignes l’oublier.

 

A 16 ans, il commence son long voyage -qui risque de durer éternellement- avec la radio. A 22 ans, il part en Ouganda pour ses études universitaires en Ethics and Development Studies. A 27 ans, il rentre au bercail avec toujours la même ambition. A la veille de ses 11 ans à la radio, on a rencontré Armel Niyongabo pour un entretien sur sa longue carrière sans ombrage et ses nombreux autres succès.

 

Akeza.net : Tu as fait la radio puis l’Ouganda puis tu es revenu et tu as repris avec la radio, avec le même succès, comment tu fais? 

 

Armel: Alors là je ne sais pas quoi dire. (Rires) Mais ce qui est sûr c’est que quand tu fais quelque chose avec un seul cœur, un grand amour, cette chose réussit toujours ! La radio est dans mon sang ! C’est naturel ! Je fais ça avec passion ! Je crois que c’est ça la grande raison qui fais que j’ai toujours le succès jusque-là dans le domaine de la radio.

 

Akeza.net : Maintenant tu es partout. MC lors de l’évènement Miss Burundi, lors de grands mariages, des cérémonies de grande envergure, c’était ta résolution pour l’an 2016?  

Armel NiyongaboArmel Niyongabo tendant le micro à Ariella Kwizera Miss Burundi 2011

Armel : Parler aux gens, les faire rire, ça a toujours été pour moi un grand plaisir. Je prends du plaisir à animer les gens. Et du coup quand je suis invité à être MC, je ne fais qu’être moi-même et le reste devient facile. Je fais toujours ce que j’aime.

 

Akeza.net : Présenter une émission radiophonique avec Monna-Walda, la 1ère dauphine Miss Burundi 2016, est-ce un choix stratégique?

 

Armel : J’ai invité Monna-Walda, une fois dans mon émission! C’était même avant qu’elle ne soit 1ère dauphine Miss Burundi! Je l’ai écouté et je suis tombé sur le coup amoureux de sa voix ! Et pour moi je me suis dit qu’elle valait le coup d’avoir la chance de co-animer l’émission avec moi. Parce qu’elle a du talent à promouvoir. Sur ce coup je dirais que je n’ai pas eu le choix, son talent m’a ébloui et j’ai dû être convaincu.

 

Akeza.net : On te voit partout avec de jolies filles, les timides et/ou célibataires ne te jalousent pas ?        

Armel Niyongabo 

Armel: On ne peut pas empêcher les gens d’être jaloux! Moi et les jolies filles c’est une histoire qui date depuis mon enfance! Je ne fais rien de spécial pour attirer leur attention! Je suis le loulou que je suis et les nanas adorent les loulous. (Rires)

 

Akeza.net : Maintenant que tout semble te réussir, que tu as la ville à tes pieds, c’est quoi la suite ? Que veut Armel ? C’est quoi le plan pour l’avenir ?

Armel : La suite c’est bosser dur encore! Faire sortir le meilleur de moi!! Et devenir le meilleur qui puisse exister. En ce qui concerne le plan de l’avenir j’y travaille toujours! Et c’est très promettant!! Ce qui est sur, c’est que je ne suis pas à décevoir mes fans et tout ceux qui considerent ce que je fais comme un travail louable.

Akeza.net : « sxy loulou » n’est-ce pas un peu féminin pour un pseudo d’un gars sur instagram?

Armel : Non « sxyloulou » ça me plait beaucoup et puis ça ne me dérange pas que ça soit un peu féminin ou autre. Moi je trouve que ça entre dans mon élément!!

Akeza.net : Un dernier mot ?

Armel : Mon dernier mot aux lecteurs est de leur dire que dans la vie il faut jamais perdre espoir! Peu importe qui tu es (garcon ou fille), peu importe d’où tu viens, si tu trouves que tu as un talent,eh ben exploite-le! Améliore-le, soit fier de l’avoir! Et à travers ton talent sois une bénédiction pour tous ceux qui t’entourent!

 

Propos recueillis par Miranda Akim’

Comments

comments