Amour: de la petite fille de papa à la femme d’un autre 

Amour: de la petite fille de papa à la femme d’un autre 

Un papa et sa petite fille ©hellobeautiful.com

«Papa me tenait toujours la main, je m’asseyais sur ses genoux, il me disait que je suis sa petite princesse, et m’embrassait sur le front».

Le premier amour d’une femme, c’est son père. Ces premières années où elle est gâtée et adorée peuvent affecter sa vie d’adulte. Tu peux toujours avoir un gars qui te fait sentir comme une femme mais qui ne parvient pas à satisfaire la princesse en toi. Il n’arrive pas à prendre la place de ton père. Papa a mis la barre trop haut pour lui. 

 

Chaque femme a une princesse en elle. Elle veut être traitée comme une princesse et sentir qu’elle est importante. Malheureusement, la plupart des gars qui sont attentionnés, charmants et romantiques sont des tombeurs.  Le gars sérieux avec qui on peut avoir une relation sérieuse est toujours occupé et n’est pas assez attentionné et romantique pour satisfaire la princesse en toi. Ne croit pas que c’est enfantin ou que tu exiges beaucoup trop, tu as été élevé comme ça.

 

Comment faire ?

 

Première étape : saches que tu as grandit maintenant. Tu n’es plus une princesse, tu es une reine. Une reine peut se procurer ce qu’elle veut. Mais aussi une reine est assez mature pour savoir ce que son territoire peut offrir. Travailles avec ce que tu as. A quel point connais-tu ton homme? Jusqu’où peut-il aller pour te plaire?

 

Deuxième étape : une reine est responsable pour le bien être de son pays. Elle prend seulement le nécessaire pour que son territoire puisse prospérer. Ne demandez pas trop de lui. Quel est le minimum dont tu ne peux  pas te priver? Ne le laisse pas se sentir comme si tu ne peux pas être satisfaite. Qu’est-ce que tu veux ? Est-ce se tenir les mains, des câlins, mots doux ou de petits cadeaux?

 

Troisième étape : lui montrer et lui faire savoir qu’il ya quelque chose qui te manque. Prendre l’initiative; glisses ta main dans la sienne quand vous marchez si c’est ce que tu veux.  Si tu as besoin de câlins, fais la même chose. Après quelque temps, il va commencer à prendre l’initiative. Fais-le pendant un certain temps et il va finir par s’y habituer. Ensuite, il suffit d’arrêter, le laisser sentir le manque. Nous sommes des créatures enclines à l’habitude. C’est comme lorsque votre alarme ne sonne pas à l’heure habituelle. Vous vous réveillerez par habitude.

 

L’appréciation est ce qui va faire que le traitement dure. Une fois qu’il commence à prendre l’initiative fais en sorte qu’il sente ton appréciation.

 

Ingrid Lynca

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.