«Amener les jeunes à développer une culture entrepreneuriale»

«Amener les jeunes à développer une culture entrepreneuriale»

Don de Dieu Iradukunda et Régis Isirahenda tous étudiants à l’African Leadership Academy en Afrique du Sud et organisateur de l’atelier.©Akeza.net

Dans le but de mettre en application et partager  ce qu’ils apprennent avec leurs confrères et consœurs restés au pays tel que  encouragé par leur Université,  deux  jeunes burundais respectivement Don de Dieu Iradukunda et Régis Isirahenda tous étudiants à l’African Leadership Academy en Afrique du Sud ont tenu un atelier  de formation et de sensibilisation  sur la culture entrepreneuriale à l’endroit des jeunes âgés de 17 à 22ans issus des différents quartiers de la Mairie de Bujumbura. L’objectif est  d’éveiller la Jeunesse burundaise sur comment créer leurs propres emplois. L’atelier a eu lieu du 17-18 août 2016 au CEBULAC.

 

African Leadership Academy  est une Université qui a été créée en 2008 par l’initiative de deux jeunes business men, l’un  d’origine américaine, l’autre  ghanéenne. Ils ont eu l’idée de créer une école  qui est spéciale pour la jeunesse africaine et qui va développer  la nouvelle génération des  jeunes Leaders africains. Cette Université sud africaine sélectionne chaque année  autour de cent lauréats en provenance des différents pays africains  afin de suivre les cours principalement axés sur le développement de l’Afrique  en général, et le développement des jeunes africains  en tant que Leaders en particulier.

 

????????????????????????????????????

Les jeunes travaillant en groupe lors de l’atelier.©Akeza.net

 

Pendant les vacances, les étudiants de cette Université rentrent  équipés pour transmettre la connaissance apprise à ses confrères et consœurs restés dans leurs pays respectifs à travers les ateliers de formation.C’est dans  ce cadre que l’atelier a été organisé pendant deux jours selon Don de Dieu Iradukunda l’un des deux jeunes étudiants burundais de l’Université African Leadership Academy  de l’Afrique du Sud. «Notre objectif est d’éveiller les jeunes burundais sur comment apprendre à créer leurs propres entreprises sans attendre l’emploi de la part de l’Etat, étant donné que le Gouvernement n’est plus à mesure de supporter tous les lauréats burundais qui terminent leurs études. A l’issue de cette formation, nous voulons que chaque participant rentre avec un bagage suffisant sur la culture entrepreneuriale .Nous voulons aussi qu’ils changent de mentalité  comme quoi avoir du travail suppose le favoritisme» précise-t-il.

 

De leurs tours, les participants  se disent être satisfaits de la formation. Florent Ndayishimiye ,19 ans lauréat à l’ETS Kamenge qui a participé dans l’atelier dit avoir appris comment  identifier un défi  au niveau de la communauté, l’analyser et le transformer en une opportunité.

 

Quant à Cressia Dushime ,18 ans lauréate du Lycée Clarté Notre dame de Vugizo qui a aussi participé dans la formation, l’atelier a été très bénéfique pour elle. « J’ai appris comment étudier l’endroit dans lequel  j’habite afin de faire un projet répondant aux besoins de ce dernier”, dit-elle avec satisfaction.

 

Signalons que les deux organisateurs de cet atelier sont regroupés au sein d’un réseau nommé «Build In  A Box Burundi»

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

Comments

comments