Agriculture : Le périmètre irrigué de Nyavyamo, un pas vers le développement du secteur agricole

Agriculture : Le périmètre irrigué de Nyavyamo, un pas vers le développement du secteur agricole

Des agriculteurs dans une rizière au Burundi ©DR

Le Burundi a récemment inauguré le périmètre irrigué de Nyavyamo dans la province de Kirundo. Un périmètre aménagé dans le cadre du Projet d’appui aux infrastructures rurales de la région du Bugesera (PAIRB), un projet initié en 2009 et financé par la Banque Africaine de Développement (BAD).

 
Ce projet qui aura coûté 20 millions de dollars américains comprend un barrage hydro-agricole capable d’irriguer près de 1000 ha. Avec des motopompes octroyées à des organisations de producteurs agricole dans 6 communes, ce barrage a permis d’introduire l’irrigation collinaire. Il permet également d’aménager les bassins versants (3500 ha), de repeupler le cheptel grâce à la distribution de plus de 1500 vaches laitières à travers la chaîne de solidarité mise en place par les paysans, d’introduire de nouvelles techniques de culture à travers les champs-écoles paysans pour les filières telles que le riz, la banane, le maïs et le manioc. Ce qui a pour résultante une hausse des rendements moyens grâce à l’emploi de semences de qualité et au renforcement des capacités des producteurs.

 
A titre d’exemples, le rendement de maïs est passé de 1 tonne/ ha à 3 tonnes/ ha, et le riz de 2 à 8 tonnes / ha (avec une double saison rizicole). La production laitière est passée quant à elle de 2 à 7 litres de lait en moyenne par ménage bénéficiaire pour la première lactation. Signalons par ailleurs que ce barrage hydro-agricole comporte un barrage de mobilisation des eaux d’irrigation de plus de 1 300 000 m³ et une station de pompage, afin d’assurer une maitrise totale des ressources en eau en cas de sécheresse ou d’inondation des parcelles et que celui-ci sera bénéfique à près de 250.000 personnes.

 
La construction de ce barrage hydro-agricole – notons-le qui est le plus grand bâti au pays depuis l’indépendance – est un pas en avant vers le développement du secteur agricole au Burundi.

 
Moïse MAZYAMBO

Comments

comments