African Women in Action ou s’investir avec et pour la communauté

African Women in Action ou s’investir avec et pour la communauté

Nicole Uwimana, CEO de African Women in Action ©Akeza.net

Lorsque l’on parle entrepreneuriat (notamment au Burundi), il y a une branche que l’on ne mentionne pas toujours, celle de entrepreneuriat social. Cette dernière est axée principalement sur le bien-être de la communauté et non sur le profit. C’est ce modèle économique qu’a décidé de suivre African Women in Action, qui place le développement socio-économique des communautés locales au centre de son action.

Il est rare qu’une entreprise mise sur le développement social. En effet, il est difficile de construire un modèle économique prospère et profitable dans une entreprise sociale. Pourtant African Women in Action relève le défi. Basée sur des principes tels que l’intégrité, le professionnalisme ou encore la satisfaction sociale, l’entreprise espère être un acteur majeur dans le développement socio-économique des populations du Burundi. Leur champ d’action s’étend à plusieurs domaines-clés de la vie sociale et s’appuie sur la participation des populations à l’action économique, l’éducation, la santé, entrepreneuriat et bien plus encore.

« En créant African Women in Action, j’avais une ambition claire : Mettre mon savoir, mes compétences et mon expérience au service de mon pays afin de contribuer à son développement. Et cela en essayant de faire les choses différemment, innover afin d’avoir un impact social durable. Cela consiste à savoir regarder autour de soi, prendre conscience des problèmes socio-économiques que connaît le citoyen lambda et chercher des réponses qui l’aideront à améliorer son quotidien », nous dit Nicole Uwimana, Directrice Générale d’African Women in Action

Parmi les objectifs de African Women in Action : la recherche de solutions innovatrices et durables au travers de l’entrepreneuriat social, la création d’emploi pour lutter contre le chômage, la lutte contre la déscolarisation des filles, le renforcement des droits humains et spécialement des droits des femmes ou encore le renforcement de capacités des communautés locales. L’action de African Women in Action place donc la communauté au centre de toutes ses activités.

Kirezi Pads produit par African Women in Action ©Akeza.net

En tête de liste des projets déjà mis en place par African Women in Action, il y’a le produit « Kirezi Pads », un kit de serviettes hygiéniques lavables et réutilisables conçues et produites localement par la même entreprise. La marque Kirezi pads est un nouveau modèle, de qualité et bien réfléchi pour valoriser la femme et assurer son confort et son bien être pendant sa période menstruelle. Kirezi pads est un produit qui a été lancé dans le cadre de la campagne « Dignité pour Toutes » axée sur la distribution de serviettes hygiéniques lavables et réutilisables aux femmes défavorisées. Cette campagne servira également à sensibiliser l’opinion sur le manque criant de serviettes hygiéniques pour la grande majorité de la population féminine défavorisée (environ 4 millions de personnes), et proposer des mesures pour y remédier.

Au-delà des tabous et des enjeux culturels, la question des menstruations pose de vrais problèmes dans la vie courante des femmes défavorisées. Faute de moyens et donc incapables de se procurer des serviettes hygiéniques sûres, de jeunes filles manquent l’école une semaine tous les mois, ce qui a des conséquences pour toute une génération de filles qui ne bénéficient pas, en pratique, du même droit que les garçons à l’éducation. Cela veut également dire que des femmes adultes en arrivent à manquer le travail ou à ne pas vaquer à leurs occupations une semaine par mois. Nul besoin de décrire les conséquences que cela engendre d’un point de vue économique et le manque à gagner pour des familles qui se retrouvent réduites à la pauvreté.
Depuis 2014, le monde célèbre la journée internationale des menstruations en date du 28 Mai. A l’occasion de cette célébration, African Women in Action compte poursuivre sa campagne de sensibilisation dans le but de faire évoluer les mentalités, lever le tabou autour des menstruations et interpeller les pouvoirs publics et les décideurs que pouvoir gérer les menstruations en privé, en sécurité et dans la dignité est un droit fondamental pour toute femme.

C’est d’ailleurs dans ce cadre que African Women in Action associée à ses partenaires, a procédé à une distribution des serviettes Kirezi Pads au centre UCBUM de Buterere, le samedi 20 Avril 2019. Ce centre encadre des enfants et des jeunes femmes en difficulté.
Loin d’être son seul projet, Kirezi Pads n’est que l’un des nombreux projets au programme de African Women in Action.

Distribution des “Kirezi Pads” au centre UCBUM à Buterere ©Akeza.net

« Les défis socio-économiques auxquels notre pays fait face sont nombreux et complexes. African Women in Action souhaite apporter sa pierre à l’édifice en proposant des solutions innovatrices et durables qui renforcent les communautés (surtout les femmes) et qui leur permettent de réaliser leur plein potentiel. En tant que femme africaine, le sort de mes compatriotes féminines m’interpelle. C’est pour cela que notre entreprise sociale s’inspire du courage, de la determination et de la résilience de la femme africaine. Contre vents et marées, malgré tous les obstacles qu’elle rencontre, la femme africaine est en souvent le pilier de la famille et la communauté », fais savoir Nicole Uwimana.

 

Miranda AKIM’

Comments

comments