Africa Nova a été chaleuresement acceuilli à Bujumbura

Africa Nova a été chaleuresement acceuilli à Bujumbura
Africa Nova (www.akeza.net)

Africa Nova entouré par d’autres artistes (www.akeza.net)

C’est la joie dans les milieux musicaux à Bujumbura avec le retour de la légende de la musique burundaise Africa Nova de passage au pays après 20 ans d’exil. Nova qui est l’un des chanteurs dont les chansons sont le plus repris par la nouvelle génération est arrivé à tard dans la nuit du 31 mars 2013. Il profite de vacances d’un mois pour rendre visite aux membres de sa famille encore en vie. Le célèbre chanteur, claviériste et arrangeur rappelle qu’il a perdu beaucoup des membres de sa famille dont il n’a pas pu faire le deuil.

 

Antoine Rugerinyange alias Africa Nova a été reçu avec tous les honneurs dȗs à son rang. A coté de lui se trouvait Ngabo leonce , président de la fondation Jean Christophe Matata , Bruno Simbavimbere , le président de l’amicale des musiciens du Burundi , le chanteur Steven Sogo , le chanteur Yoya dont la voix imite presque aussi bien celle d’Africa Nova (Africa Nova a même donné à Yoya le droit de reprendre sa chanson Kayitesi) , le chanteur  Steven Sogo , le chanteur Serges Nkurunziza ainsi que l’ingénieur de son Tula.

 

Une tournée de trois dates est prévue. Africa Nova retrouvera ses fans le vendredi 12 Avril  dans un concert VIP à l’hôtel Bel Air à Kiriri. Pour ce concert l’entrée a été fixée à 30 000 FBu par personne. La tournée se poursuivra le samedi 13 Avril au Bar Isango, près de la plage dans ce qu’ils ont baptisé ‘’Concert Relax’’. C’est au musée vivant de Bujumbura qu’elle prendra fin le 14 Avril dans un concert populaire. Pour celui là, les prix ont été ramenés à 3000 FBu par personne.

 

Pour tous les concerts, Nova sera accompagné par l’orchestre Hope Street-Inkinzo de Steven Sogo.

 

Tous les participants à la conférence de presse ont remarqué que le chanteur est resté plus jeune que son âge (62 ans, soit un an de plus que Léonce Ngabo) et surtout qu’il n’a rien perdu de son art de s’habiller soigneusement. Il s’exprime aisément et répond avec facilité aux questions des journalistes, quelles qu’elles soient.

 

Monsieur Nova a tenu à reconnaitre que la musique burundaise a évolué. Il a accepté de répondre à toutes les invitations médiatiques. Toutefois, il n’est pas sur de rester au Burundi toutes les quatre semaines de vacances. Il pourrait rendre visite à ses familles du Rwanda, de l’Ouganda et du Kenya avant de retourner au Canada.

 

Akeza.net vous promet bientôt  un article en profondeur avec Africa Nova.

 

Comments

comments




3 thoughts on “Africa Nova a été chaleuresement acceuilli à Bujumbura

  1. Delphin

    La musique burundaise a évolué?plutôt a décliné.je ne sais pas si il parle de l’économie musicale ou le développement d’artiste qui reste…en ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.