Académie Intwari, un avenir footballistique assuré

Académie Intwari, un avenir footballistique assuré
Académie Intwari, un avenir du football assuré (www.akeza.net)

Académie Intwari, un avenir du football assuré (www.akeza.net)

Il est rare au Burundi  pour ne pas dire en Afrique, de trouver une académie de football, car qui dit académie, dit investissement à long terme. Au sport, il est difficile d’attendre quand viendra ce fruit de la patience, quand on sait que ce sont les moyens qui coulent jour pour jour. Akeza.net, vous amène à la découverte d’une académie en pleine essor, basée à Bujumbura. Il s’agit du club  CDIF- INTWARI.

 

La genèse du Centre

 

Le centre de détection et d’initiation au football INTWARI (CDIF-INTWARI), est l’initiative d’un grand amoureux du ballon rond Pierre C. Abega RURAKAMVYE. L’idée lui est venue lors de son séjour en Côte d’Ivoire. Là il a été épris par l’académie de l’Asec d’Abidjan. « L’exploit des moins de 20 ans burundais à la CAN 1994 au Nigeria, m’a persuadé que le Burundi avait intérêt à se concentrer sur les jeunes pour avoir des équipes nationales compétitives » nous a-t-il dit.
Ce n’est pas tout. Pierre C. Abega a eu la chance de visiter bon nombre de centre un peu partout dans le monde. Cela ne faisait qu’intensifier son engouement de mettre en place un espace de détection de jeunes talents en football.

 

ACADEMIE INTWARI, plus qu’un club de football

 

Le dépassement de soi, le sens de l’effort, l’esprit d’équipe, le respect des autres et des règles, voilà en gros les valeurs qu’on retrouve dans le football. L’académie Intwari regroupe des enfants issus de différentes classes sociales.  Ils se rencontrent tous dans les séances d’entrainement sur la même pelouse, et se supportent comme des frères. C’est tellement agréable de voir comment les enfants en situation critique, s’intègrent, retrouvent le sourire en jouant, auprès des autres qui mènent une vie aisée. Le CDIF Intwari, c’est vraiment un espace de réintégration sociale des enfants.

 

Vision 2017

 

La devise de l’académie c’est ‘’bâtir l’avenir sur l’éducation dont le football est l’ossature.’’ Pierre C. Abega RURAKAMVYE, l’investisseur principal et tout le staff technique de cette académie restent convaincu que le Burundi peut réitérer son exploit de la CAN 1994, mais cette fois-ci avec les moins de 17 ans (U17). Avoir des rêves, c’est bon. Vivre le rêve c’est mieux encore. L’Académie INTWARI vit déjà dans le rêve, car ils se voient déjà dans la CAN des cadets, si jamais le Burundi décidait de participer à cet événement.

 

Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.