A la découverte des Hirondelles, Mohamed Amissi

A la découverte des Hirondelles, Mohamed Amissi

Dans notre dossier, nous retraçons l’histoire et le parcours des joueurs de l’équipe nationale de football Intamba mu rugamba dès le bas âge jusqu’à l’heure actuelle. Ils nous font part de leurs ambitions et leur plus grand rêve. Après notre entretien avec Diamant Ramazani, nous avons rencontré Mohamed Amissi, pépite de la section nationale, très connu pour ses dribbles et ses percés.

Il est né à Anvers (région flamande) en Belgique le troisième jour du mois d’Août en 2000. L’amour pour le ballon rond ne va pas tarder à se manifester et cela dès le bas âge. Il s’active à l’âge de 5 ans. Quand il fait son entrée dans cet univers, Amissi confie qu’il a tout de suite adoré. Ce, malgré son jeune âge, il était confiant qu’il sera un footballeur. L’un de ses proches indique qu’à cette époque, il dormait avec son ballon. Il ne tarit pas d’éloges envers cette pépite en qui il trouve doté d’un talent extraordinaire.

Son parcours

Il débute sa passion pour le football dans un club belge amateur Luchtbal boys du district d’Anvers pour une saison (2006-2007). Il continue sa route et débarque dans la première division au sein d’un ancien club de football belge (Germinal Beerschot). Il va faire 3 saisons (2007-2010).

Au fil du temps, Amissi se retrouve dans le club RSCA Anderlecht Jugend de ce même pays à l’âge de 10 ans. Il y passe 4 saisons (de 2010 à 2014) avant qu’il ne déménage vers les Pays Bas pour répondre à l’appel de Nac Breda(en première division à l’époque, actuellement, il a été relégué en deuxième division). Il intègre la section des plus jeunes (vu son âge, 14 ans).

Grâce à ses performances, il va gravir des échelons en vitesse. De 2016 à 2017, il passe dans la sélection des moins de 17 ans de son club. C’est le 13 août dernier qu’il décide de quitter Nac Breda au moment où il évoluait déjà dans les moins de 19 ans. Un club qu’il a servi pendant 5 ans (2014-2019). Il rejoint Heracles Almelo (un club de première division néerlandaise) pour un contrat de 2 ans (2019-2021).

Et le Burundi ?

Evoluant au poste d’ailier gauche, Amissi a dit oui pour la sélection nationale burundaise cette année, lorsqu’il est convoqué pour disputer la phase finale de la CAN des moins de 20 ans. Avec une touche de balle hors du commun mariant dribbles et percés, la sélection nationale senior va faire appel à lui. Il obtient l’opportunité de s’envoler avec les Intamba senior en Egypte qui participaient pour la toute première fois à la phase finale de la CAN 2019. Il continue à s’affirmer et à gagner les cœurs des burundais.

Fort techniquement et très rapide, dit-il, Amissi confie que sa décision de jouer pour le Burundi relève d’un acte de confiance pour l’équipe nationale.
A seulement 19 ans, ses plus grands rêves sont d’une part gagner la Ligue des Champions et d’autre part la coupe du monde.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments