A la découverte des femmes ingénieures : Qui est Ir Bénithe KANEZA, cette jeune femme entrepreneure à la tête d’ACOMUSEC ?

A la découverte des femmes ingénieures : Qui est Ir Bénithe KANEZA, cette jeune femme entrepreneure à la tête d’ACOMUSEC ?

Notre dossier « A la découverte des femmes Ingénieures » nous emmène dans le quotidien socio-professionnel des femmes ingénieures. En quatrième lieu, nous allons à la rencontre de l’ingénieure Bénithe KANEZA. Co-fondatrice de l’entreprise de construction ACOMUSEC, c’est dans l’entrepreneuriat qu’elle a choisi de s’épanouir. Le voyage entrepreneurial de Mlle KANEZA reflète le combat d’une jeune femme courageuse et déterminée qui se bat sans répit pour l’accomplissement de ses projets.

 

Akeza.net : Qui est Ir Bénithe KANEZA?

Ir Bénithe KANEZA : Je m’appelle Bénithe KANEZA, j’ai 28ans. J’ai fait l’architecture et l’Urbanisme à l’Université du Burundi. J’ai terminé le premier cycle des études universitaires en 2016 dans la faculté des Sciences de l’Ingénieur Option « Aménagement et Urbanisme ». Actuellement, je travaille à ACOMUSEC « Architecture, Construction, and Multi-service Company », une entreprise spécialisée dans la construction.

Akeza.net : D’où vous est venue l’idée de créer votre propre entreprise?

Ir Bénithe KANEZA : En 2015, j’ai participé à une formation organisée par l’Association pour la Promotion de la fille burundaise (APFB). Cette formation m’a permis d’acquérir des notions en entrepreneuriat et en gestion de projets. Inspirée, c’est en 2018 que j’ai marqué mes premiers pas en entrepreneuriat avec la création d’ACOMUSEC. Nous étions deux personnes derrière ce projet. Avec 100 000 BIF comme apport de chacun, on a constitué un capital de démarrage de 200 000 BIF. Ce fut le lancement des activités avec le peu dont on disposait.
Aujourd’hui, nous avons fait un pas. Nous louons un appartement abritant notre siège. Nous avons un bureau équipé, on s’en réjouit. Les clients peuvent facilement nous trouver.

Akeza.net : Quels sont les services offerts par ACOMUSEC ?

Ir Bénithe KANEZA : Notre entreprise évolue dans le secteur de la construction. Nous faisons la conception et design des plans, le dimensionnement, les devis, la surveillance ainsi que le suivi des chantiers.

Pour le moment, nous menons nos activités à deux. Mais, s’il y a besoin de main d’œuvre, nous embauchons. Toutefois, on reste optimiste en espérant qu’avec la croissance de nos activités, nous engagerons des travailleurs permanents.
Notre entreprise est formalisée avec comme siège social dans le quartier asiatique : Avenue Nyanza -lac.

Akeza.net : Quels sont les défis rencontrés dans la réalisation de votre projet ?
Ir Bénithe KANEZA : Les défis ont commencé à surgir avec le lancement de nos activités. Passionnées et courageuses, on s’est imposé un rythme de fonctionnement, ce qui nous a permis de maintenir le cap. Les principaux défis rencontrés sont : les dettes non remboursées par les clients et l’insuffisance des moyens de fonctionnement qui ne nous permettaient pas de gagner de grands marchés. Toutefois, on s’adapte et nous conjuguons les efforts pour continuer à avancer.

Akeza.net : Maintenant que vous êtes parvenus à faire fonctionner votre propre entreprise, quels sont vos perspectives d’avenir?

Ir Bénithe KANEZA : Dans nos perspectives d’avenir, nous projetons de devenir un bureau d’’études moderne avec extension de nos services dans l’AEP (adduction en eau potable) et dans l’aménagement des territoires et marais. Ces secteurs sont quasi-inexploités et nous comptons y créer des emplois.

Akeza.net : Quelle est la part des projets des jeunes dans le développement économique du pays?

Ir Bénithe KANEZA : Les projets des jeunes ont une place importante dans le développement économique du pays car ils diminuent le nombre de chômeurs et permettent à la jeunesse de développer de nouvelles facultés pour plus d’innovations. Le recul du chômage fera régresser aussi la délinquance juvénile.

Akeza.net : Un mot de fin pour conclure ?

Ir Bénithe KANEZA : Je tiens à remercier tous ceux qui ne cessent de m’encourager. Mes remerciements s’adressent aussi au corps professoral qui m’a formé et à tous mes promotionnels. Je remercie d’une façon spéciale Akeza.net pour cette opportunité. Merci beaucoup.

Propos recueillis par Janvier CISHAHAYO

Comments

comments