Entre Johnny B et Black Arthur tous réalisateurs de clip vidéo, la frustration règne

Johnny Bigirimana, réalisateur de vidéo.(www.akeza.net)

Johnny Bigirimana, réalisateur de vidéo.(www.akeza.net)

Actuellement 2 noms occupent le devant de la scène dans la production des clips vidéo. C’est Johnny Bigirimana dit Johnny B et Black Arthur. Mais entre les deux, le torchon brûle. Si on en croit les propos de Johnny B, trop c’est trop il ne va plus collaborer avec Black Arthur.

 

 

Etant dans un même domaine, c’est normal de travailler en franche collaboration. Mais quand la malhonnêteté s’y invite, c’est le début d’une chute. Tout a commencé quand Johnny B a exécuté les projets négociés par Black Arthur. Ils s’étaient convenus de co-produire ces clips. Johnny B ne comprend pas comment Black Arthur a osé signer sur une œuvre qui ne lui appartient pas. Trop frustrant selon Johnny B.

 

 

«Changu ni changu » de Matabaro et «Me love you» de Ashley sont des clips négociés par Black Arthur et produits par Johnny B. Le réalisateur Johnny B s’insurge : « Je me suis convenu avec Black Arthur d’exécuter ce projet. Je devrais partager avec lui le payement, mais aussi signer sur ces clips. Non seulement je n’ai pas eu d’argent mais aussi il a signé sur ces clips comme si c’était lui le réalisateur. Mon nom ne figure pas sur aucune des chansons.»

 

 

Selon Johnny B, son confrère Black Arthur veut toujours convaincre les gens que c’est lui le meilleur, alors que réellement ce n’est pas sa touche. Johnny B signe et persiste :« Plus de collaboration avec Black Arthur.

 

 

Johnny B est un jeune réalisateur qui s’ est imposé, en présentant de clip conçu sur plusieurs mise en scène. Nous avons cherché Black Arthur pour avoir sa version mais sans succès.

 

 

Armand NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.