Primusic 2014 : A kinama, c’était chaud….

pri

Désormais, la Mairie de Bujumbura a ses représentants dans la course vers le trophée de la Primusic. Après les auditions qui se sont passés à huit clos, samedi, les 20 candidats restants, ont fait leurs auditions en public. Sur le terrain de Kinama, il y avait un grand public, une marré humaine. On aurait cru la finale de la Primusic. 14 continueront dans la phase suivante.

 

 

Un public pas comme les autres

 

 

Le jury vraiment a dû remarquer qu’on est en ville. Surtout que c’est à Kinama. C’est Kidumu, natif de cette commune urbaine, qui disait un jour qu’à Kinama ses habitats ne se laissent faire n’ importe comment. Hier c’était la même chose. Quand les auditions se font en public, même les remarques, les constants sont donnés en public. Le public  houleuse, répliquaient  en affichant le désaccord avec les jurés. Ce qui était bien sûr une beauté, un fait marquant, l’originalité  de ce concert.

 

 

 

Et la prestation de ces  20 candidats

 

 

La mairie de Bujumbura avait 20 candidats, parmi lesquels, 6 devaient se retirer, pour se donner rendez-vs l’année prochaine. Ces 20 candidats, ont d’ abord été regroupés en 2 partie A et B. Chaque groupe avec 10 candidats. Parmi ces candidats, certains sont des figures connu sur la scène, d’autres sont déjà passés sur le podium de la Primusic dans l’une ou l’autre de ces précédentes auditions. On citerait Albert Kulu, Kiki touré, Joe Christian Nintereste (3ème l’an dernier), Amissi Jean dit El Pedro et King Plata.

 

 

Cette escale de la Primusic d’hier, était unique dans cette édition. C’est le jour où on a vu le plus de candidats très trouillés. Parfois, ils arrivaient sur scène et oublié les lyrics de la chanson. En fin de compte, c’est Nshimirimana Methode, Noela Inabeza,Jean-Marie Christian,Irankunda Joe Christian, Nduwayezu Christian, Amissi Jean, Lionel Manirampa, Halidi Bitariho, Nahimana Platini, Nzambimana Albert, Buki Elyse, Nimbona Macedoine, Inabeza Gladys, et Thomas Ndayishimiye.

 

 

 

C’était aussi la performance de nos stars

 

 

Un bon jour, Furious  Big disait que la plus grande satisfaction d’un artiste chanteur, c’est de voir un grand public. Patient Matabaro, lauréat de la Primusic 2ème édition, était aussi là. Yvan Muziki a eu à s’exhuber devant le public. Mais quand est venu Yoya, on a senti que le public s’enfiévrait  de plus. C’est Sat-B, qui est venu avec son groupe de danseur pour tout rafler. Il a su marier la danse, et sa musique, en interagissant tout le temps avec le public. Le jeune Papa de Leila, sa petite fille, a marqué les esprits.

 

 

 

Armand  NISABWE

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.