73 films en compétition pour la 9ème édition du FESTICAB

73 films en compétition pour la 9ème édition du FESTICAB

Francine MUNYANA et Luc-Noël INGABIRE pendant la conférence de presse ©Akeza.net

La direction du FESTICAB vient de tenir une conférence de presse à l’IFB. Au centre des débats, l’annonce de la 9ème édition du festival, qui se tiendra cette année du 19 au 26 Mai, et la présentation de sa programmation. Une conférence de presse tenue par Francine MUNYANA et Luc-Noël INGABIRE respectivement Directrice et Responsable de programmation.

 

 « Cinéma et Droit de la Femme »

Pour cette 9ème édition le FESTICAB fait honneur aux femmes en choisissant comme thème « Cinéma et Droit de la Femme », un sujet qui cadre avec l’actualité de ces dernières années nous dit Luc-Noël INGABIRE. Durant toute la durée du festival, une programmation spéciale mettra en exergue des œuvres audiovisuelles et cinématographiques sur l’équité des genres, les violences faites aux femmes et bien d’autres. Ces sujets seront également débattus dans des ateliers de réflexion, des conférences débats et des projections.

Et quoi de mieux qu’une femme pour parrainer ce festival.En effet le FESTICAB a choisi comme marraine l’actrice franco-camerounaise Marie Philomène NGA, un choix qui se justifie aussi par le désir du festival d’avoir une envergure internationale. Signalons que l’actrice a récemment reçu le prix de la Meilleure Interprétation Féminine au Festival international de cinéma Vue d’Afrique de Montréal au Canada pour son rôle Mamita dans le film « Il a déjà tes yeux » de Lucien Jean Baptiste.

 

73 films en compétition

Cette année le FESTICAB ne compte pas moins de 97 films dont 73 films en compétition regroupés en 3 catégories à savoir nationale, internationale et est-africaine. Avec 7 trophées majeurs à la clé, la compétition sera rude. Des réalisateurs venus des 4 coins du monde vont avoir l’occasion de présenter au public burundais et surtout aux membres des jurys – des jurys composés de spécialistes du cinéma africain et international – le fruit de leur labeur. Le choix de la programmation s’est porté sur des critères techniques tels que la qualité du son et de l’image mais aussi sur des critères artistiques comme les sujets traités.

Hormis les films en compétition, le festival a également programmé 14 films panorama et 10 films de la collection UNICEF dont 5 réalisés par des enfants journalistes en herbes. Il est à noter que les films seront projetés dans 8 salles à travers 4 provinces du Burundi.

Tout est donc mis en place pour cette 9ème édition de cette grande fête du cinéma du Burundi.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments