3 matches, 3 buts, 3 passes décisives : Saidi NTIBAZONKIZA impressionne en Tanzanie !

3 matches, 3 buts, 3 passes décisives : Saidi NTIBAZONKIZA impressionne en Tanzanie !

Comme son surnom préféré « Lion 10 », Saidi NTIBAZONKIZA rugit chez nos voisins de l’Est. Alors qu’il fait ses débuts dans son tout nouveau club, Young africans en Tanzanie, Saido a déjà sorti ses griffes. En seulement 3 matches, il a planté 3 buts et livré trois passes décisives. Des performances impressionnantes qui font de lui le joueur du moment ou encore l’homme de la « situation » des « Wananchi ».

La star burundaise Saidi NTIBAZONKIZA est en feu en Tanzanie. Recruté hors mercato en octobre dernier par le club des « Wananchi », Young africans, il aura fallu attendre près de 2 mois avec l’ouverture de la nouvelle fenêtre des transferts (le 15 décembre), pour que Saido obtienne l’autorisation de jouer. Tant attendu dans son nouveau club , Saido sera accueilli chaleureusement à l’Aéroport.

 

NTIBAZONKIZA va faire ses débuts sous le maillot vert et jaune lors d’un match amical qui opposait sa formation à Singida United (relégué en 2ème division à l’issue de la saison dernière) le 16 décembre. Pour son tout premier match, Saido est titularisé et ne va pas tarder à créer la surprise : il ouvre sa machine à score en plantant un doublé : le premier en un lobe très haut sur 3 joueurs sous forme d’une passe en avant et le second sur penalty. Quoi de mieux qu’une confirmation de son sens du but ! Au coup de sifflet final, son club sort la tête haute avec un score 3-0.

 

 

« Il n’est pas complètement fini…»

 

Critiqué pour son âge (33 ans) par ceux qui avancent qu’il ne sera pas efficace, Saido ne leur a pas du tout donné raison. Sa réplique était claire : « Vous dites que je suis vieux ? Attendez, tout va se jouer sur terrain ». Et sur le terrain, il va le prouver. Entré en seconde mi-temps sur remplacement de Michael SARPONG (ancien buteur de Rayon sports du Rwanda) pour son tout premier match officiel, comptant pour le championnat national tanzanien « Vodacom Premier League », Saido va s’illustrer encore une fois.

 

Alors que son club est à égalité de but avec Dodoma City (1-1), il décante la situation en marquant le deuxième but sur un coup franc magnifique (sa spécialité) à la 68ème minute. Quelle frappe enroulée ! Son tir était d’une intensité technique que le gardien de l’équipe adverse a peiné à le contrer. Malgré sa parade, il ne parvient pas à arrêter le ballon qui déborde sa cage. Ce but permet à Yanga de mener au score (2-1). Ce n’était pas encore fini. Figurez-vous qu’à la 75ème minute Saido va délivrer une passe décisive, permettant à son club de sceller la victoire par 3-1.

 

 

 

Capable de marquer de la tête, ou des pieds sur coup franc ou encore sur penalty, Saido ne cesse de prouver qu’il n’est pas complétement fini. Connu pour ses qualités de buteur, de maturité dans le jeu, d’organisation de jeu, de conduite balle au pied, de son sang-froid dans les percées, son sens du dribble et surtout de ses passes taillées sur mesure à la Kevin Debruyne (meilleur passeur des Citizens de Man City), la touche de balle de ce milieu offensif ( 10) ne cesse de créer de la surprise. Titularisé pour la première fois pour son deuxième match en championnat contre le club Ihefu SC, à défaut de faire trembler les filets, Saido a fait parler sa technique de passes précises en délivrant 2 caviars (passes décisives) au premier but et deuxième but. Young finira par s’imposer sur un score de 3 buts à 0. Un Saido qui brille et un coaching burundais gagnant ! 3 matches (inclus le match amical), 3 buts, 3 passes décisives : Une bonne entame pour cet ancien capitaine des Intamba !

 

« Il ajoute de la stabilité à la zone offensive »

 

Face au début impressionnant de Saido, l’entraineur burundais de Young, Cédric KAZE, qui est à l’origine de son recrutement reconnait son apport. « Il a ajouté de la stabilité à la zone offensive. C’est un bon joueur qui a ajouté quelque chose à la zone d’attaque et il perd rarement les balles. Ce n’est que le début et je pense qu’il y en aura beaucoup plus dans les prochaines rencontres », indique ce coach principal du club. Actuellement, c’est Young qui est leader du championnat avec 43 points en 17 rencontres, devançant son Grand rival Simba de 11 points à la 2ème place (avec 3 matches en retard).

Cédric KAZE, entraineur de Young africans.©DR

Cédric KAZE, entraineur principal de Young africans.©DR

 

Bien qu’il y ait d’autres joueurs burundais qui évoluent en Tanzanie, l’arrivée de Saido dans ce pays a multiplié l’engouement et l’attention des burundais pour ce championnat. Les médias tanzaniens se sont saisi de l’affaire et lui offrent la part belle dans leurs reportages . Des titres accrocheurs du genre « Huyu Jamaa anajua » (Ce gars est un connaisseur !) « Mamaah Saido Hatanii » ( Mamaah Saido ne badine pas ! ) font la Une de leur information. D’autres ne se sont même pas empêchés de le surnommer «antibiotique». Qui pourra donc arrêter ce joueur qui a le mérite d’avoir foulé la Ligue 1 française ? Les prochaines rencontres nous donneront le verdict…

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments