Dix provinces participent au championnat burundais de Slam Poésie, édition 2020

Dix provinces participent au championnat burundais de Slam Poésie, édition 2020

Ce mardi 28 janvier 2020, le collectif Jewe Slam a tenu un point de presse à l’Institut Français du Burundi (IFB) pour faire un état des lieux du « Championnat burundais de Slam Poésie», 2ème édition. Ce championnat, qui se déroulera au mois de mars, rassemblera dix provinces dont Bujumbura-Mairie, Bujumbura, Bubanza, Kayanza, Ngozi, Gitega, Muramvya, Mwaro, Bururi et Rumonge. Le gagnant ou la gagnante de cette édition représentera le Burundi à la Coupe d’Afrique de Slam Poésie (CASP) édition 2020 qui aura lieu en Ethiopie vers la fin de l’année 2020

Alors que la première édition du championnat burundais de slam en 2018  n’a eu lieu qu’à Bujumbura avec la participation des slameurs de Bujumbura et de Gitega seulement, la deuxième édition du championnat se déroulera dans différentes provinces. Comme l’affirme Paulin Bulakali, chargé de la communication de ce championnat, faire participer différentes provinces découle du fait de décentraliser le slam-poésie au Burundi vu que cet art de la « parole libre » est plus connu à Bujumbura que dans d’autres provinces.

 

Pourquoi le choix de dix provinces seulement ?

Paulin Bukali confie : «Le choix des provinces a été fait en pensant au nord, au centre et au sud du Burundi. Nous avons décidé de faire participer dix provinces dont Bujumbura-Mairie, Bujumbura, Bubanza, Kayanza, Ngozi, Gitega, Muramvya, Mwaro, Bururi et Rumonge, en ciblant les endroits où il y a des structures de slam-poésie». Il renchérit que le club RFI Bujumbura , partenaire de Jewe Slam pour ce championnat, facilitera les inscriptions de ceux qui veulent participer au championnat dans toutes les dix provinces choisies.

 

Qui participe au championnat ?

Comme le précise Paulin Bulakali, celui ou celle qui est autorisé(e) de participer au championnat est celui ou celle qui a 18 ans et plus. Il explique : « Il est important que les participants aient atteint la majorité de 18 ans car le gagnant ou la gagnante du championnat voyagera seul pour représenter le Burundi au cours de la Coupe d’Afrique de Slam-Poésie de 2020. D’où ce(tte) dernier(e) doit être d’âge adulte».

Les slameurs natifs ou vivant dans les autres provinces qui n’ont pas été choisies et désirant participer au championnat pourront s’inscrire dans une province toute proche de la leur.

 

Comment se faire inscrire ?

Prince Charmant Iradukunda, chargé de la communication dans le Collectif Jewe Slam,  informe que les inscriptions commenceront le 29 janvier pour se clôturer le 1er mars 2020. Paulin Bulakali le complète : «Les inscriptions se feront en ligne via un lien de « Google Form » qui sera mis sur les différents réseaux sociaux du collectif Jewe Slam. Les inscriptions se feront aussi via les points focaux dans les dix provinces choisies grâce aux antennes du Club RFI Bujumbura ».

 

Quel est l’intérêt de participer à ce championnat ?

Selon Huguette Izobimpa,  gagnante du championnat burundais de slam-poésie de 2018, participer au championnat burundais de slam-poésie est une occasion d’avoir des opportunités. Elle témoigne : « Participer  au championnat de slam-poésie de 2018 m’a ouvert des horizons au monde. Après avoir été championne, j’ai pu participer aux festivals en République Démocratique du Congo et au Rwanda. Par la suite j’ai représenté le Burundi au Tchad dans la Coupe d’Afrique de Slam-Poésie 2018. Après cette coupe, j’ai eu des connaissances qui m’ont invité aux championnats et festivals de slam dans leurs pays en l’occurrence le Cameroun et les Iles Comores»

 

Comment le championnat se déroulera-t-il?

La deuxième édition du championnat burundais de slam-poésie se déroulera en quatre étapes. Les inscriptions sont ouvertes aux intéressés du 29 janvier au 1er mars 2020. Les auditions des slameurs qui se seront inscrits auront lieu du 12 au 16 mars 2020. La demi-finale aura lieu à Gitega le 18 mars 2020 tandis que la finale se déroulera à Bujumbura-Mairie. Le choix des thèmes est libre et les textes à déclamer seront envoyés bien avant. Les langues à utiliser ne sont que le français et l’anglais.

Rappelons que le Collectif Jewe Slam rassemble 50 slameurs issus de différents groupes de slam-poésie de Bujumbura dont Génération Slam, Collectif Phoenix, New Slam, Super Slam (SS), Slam For New Generation (S4NewG), Qui Kick ça Slam, Yetu Slam et Poètes autour d’un verre (PAV).

 

Melchisédeck BOSHIRWA

Comments

comments